Pourquoi soufflons-nous dans nos cartouches de jeux ?

brain console

On se souvient tous avec émotion de nos anciennes consoles de jeux, Game Boy, Super Nes et autres MegaDrive. Si certains ont la chance de les avoir conservées ou rachetées, ils ont pu constater que, même si l’opération s’est avérée inutile voire néfaste pour les jeux, il reste très tentant de souffler dans les cartouches des jeux pour les "nettoyer". Pourquoi ? La science a une réponse.

Le rapport entre les joueurs et leurs consoles a fait l’objet d’une vidéo postée sur la chaîne YouTube de vulgarisation scientifique « It’s okay to be smart ». L’une des dernières vidéos concernent les biais cognitifs appliqués à une situation particulière : celle qui nous pousse à souffler dans les cartouches de jeux de Nes et Super Nes.

Il a pourtant été prouvé que cette action ne réglait pas le problème de la mauvaise lecture des jeux sur les consoles. Pourtant, une grande partie des joueurs ont continué à effectuer ce geste, intégré dans un raisonnement « post hoc », basé sur un concept erroné.

Puisque, bien souvent, le jeu finit par être lu correctement suite au « nettoyage » par le souffle de la cartouche, c’est bien que ce geste aura été bénéfique ? Et bien non…

Tags :Via :slashgear
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. souffle = humidité = oxydation des connecteurs.
    Donc ça vire un peu la poussière sur le coup mais ça finit par abîmer les connecteurs. Avec un compresseur ça devrait être plus efficace ou une bombe d’air sec.

      1. la conductivité de l’eau étant très faible, l’humidité du souffle n’améliore pas les contacts, bien au contraire…

        N’empêche j’ai toujours le réflexe de souffler sur les contacts un peu capricieux 😀

  2. Pourquoi soufflions-nous? plutôt que « Soufflons-nous »
    on à l’habitude du retard dans les news mais la j’ai l’impression que celle la à 15ans de retard

  3. Ou alors on nettoyé les contacteur des cartouches avec de l’alcool a 90% et changer le connecteur de la console et hop c’est repartie comme en 14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité