Des bancs connectés dans la ville de Boston

Bancs connectés

Il n'y a bien évidemment pas que nos gadgets personnels qui peuvent devenir connectés. Outre les smartphones, montres, bracelets, et consort, le mobilier urbain pourrait très facilement en profiter. Certains abribus en profitent par exemple déjà. À Boston, ce sont des bancs connectés qui vont être installés.

Le Soofa, c’est son nom, est une invention des ingénieurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT). Alimenté en énergie solaire, il permettra bien évidemment aux passants de s’asseoir mais aussi de recharger leurs appareils portables et d’accéder à des informations relatives à la ville, comme la qualité de l’air.

Pour le maire de la ville, Martin J. Walsh, la chose fait totalement sens : « Votre téléphone ne sert pas qu’à téléphoner, pourquoi un banc ne servirait-il qu’à s’asseoir ? » Le mobilier urbain est clairement à moderniser, pour améliorer le confort de vie des habitants, bien sûr, mais aussi tirer parti des technologies disponibles. Sandra Richter, l’une des trois ingénieurs du MIT Lab ayant travaillé sur le projet l’affirme : « Nous voulons des villes adaptées à notre époque. »

Seuls quelques prototypes avaient été installés cet hiver. Aujourd’hui, ce sont une douzaine de Soofa qui seront répartis dans toute la ville. Ils devraient rapidement s’étendre dans tous les États-Unis…

Tags :Sources :La Tribune
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité