Des chiens pour lutter contre la pornographie !

Truffe de chien

L'utilisation du flair des canidés par les services de police est loin d'être une nouveauté. Nous savons que cette capacité est impressionnante et d'autant plus au regard de notre trompe humaine nez humain. On le sous-estime manifestement encore trop puisque les chiens sont capables de traquer des disques durs afin d'endiguer la pornographie.

La police d’état du Connecticut a récemment formé des chiens à la détection de matériel électronique, comme des disques durs ou des clefs USB contenant de la pornographie. La méthode avait déjà fait ses preuves en 2009, les chiens étaient alors chargés de dénicher d’éventuels téléphones cellulaires cachés par des prisonniers.

Evidemment, Médor est bien incapable de savoir si le périphérique de stockage contient les documents de votre prochaine réunion ou bien un film porno. En revanche, nos chers toutous sont aptes à savoir si vous cachez une clef USB dans votre chaussette pour ne pas qu’elle soit saisie par les autorités. Le cas échéant, elles contiennent rarement vos photos de vacances…

Thoreau, un Labrador sable, est donc un des premiers chiens donné à la police du Rhode Island, avec pour but avoué de démanteler un trafic de pédopornographie. Précisément, il a subi une formation similaire à celle de type K-9, utilisée pour leur apprendre à renifler les explosifs. Ici, seule l’odeur diffère, il s’agit d’identifier les composants électroniques.

Thoreau est capable de détecter un disque dur enfermé dans un sac et camouflé dans un tiroir de bureau. Mieux ? Les chiens pouvaient faire la différence entre une télévision et un disque dur, soit entre le petit et le gros électronique. Que l’on se rassure, le meilleur ami de l’homme n’est pas encore en mesure de faire la distinction entre un iPad, un ordinateur ou un disque dur.

Tags :Sources :providencejournal
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Et alors, c’est pas interdit de regarder du porno, non ? SI c’est acheté/téléchargé légalement, ou le crime ? J’aimerais qu’on m’explique s’il vous plait.

      1. Ça aurait été tellement plus simple d’utiliser le terme de « pédopornographie » dans le titre et l’article au lieu d’utiliser un coup « pornographie » et un autre « pédopornographie »…

      2. … merci pour la correction.

        Mais du coup ça me vient une autre question : en quoi ça démentele un reseau porno ? Trop de gens on des ordi et des disques dur, il faudrait fouiller trop de monde. Et meme si ils tombent sur un contenue pédopornographique, ça ne démentele rien du tout. C’est un peu comme arreter un jeunes qui fume un joint dans la rue et ensuite dire qu’ils reduisent la vente de marijuana…

        Bref, je suis assez perplexe sur ce coup ça m’a l’air un peu bancale comme truc.

  2. Si c’est de la zoophilie le chien se frotte contre le suspect pour lui faire une demande et ensuite plus si affinité avec le fonctionnaire de police , le tout filmé si possible ?

  3. « Précisément, il a subi une formation similaire à celle de type K-9, utilisée pour leur apprendre à renifler les explosifs. » => n’importe quoi.
    Elle est pas « similaire à celle de type K-9 », c’est une formation de type K-9 (prononcé à l’américaine, ça donne …. canine)
    Une unité K-9, c’est une unité cynophile, que ce soit pour du gardiennage, la détection d’explosif, l’arrestation de suspect, etc …

  4. méthodologie très discutable et qui permet de violer la vie privé des individus sur la base de prétextes également très discutables.

    d’autant plus que les réseaux pédophiles très organisés œuvrent sur le darknet depuis un bail.

    flicage de masse pour un résultat proche du néant, au final c’est votre vie privé et vos libertés fondamentales qui trinquent,

    bref du terrorisme d’état comme d’hab…

  5. Et si sur la clef usb ce sont des images zoophiles, le chien va se mater ça en cachette.
    .
    C’est l’avantage d’être un chien : quand on remue la queue, personne ne se méfie … essayez donc d’en faire autant en public et vous verrez …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité