La fragmentation Android n’est pas (si) horrible !

Fragmentation Android

Si Android présente bien des avantages pour les utilisateurs, c'est une autre paire de manches pour les développeurs. Le problème principal commence par la lettre F, il s'agit de la fragmentation. Pourtant, il semblerait que les choses ne soient pas aussi affreuses que cela, en ce qui concerne les tailles d'écran tout du moins.

Vous avez probablement déjà vu ce genre de graphiques (comme celui ci-dessus), où sont représentées toutes les tailles d’écran disponibles parmi les appareils Android. Difficile dans ces conditions de concevoir facilement une application qui s’adapte à tous. Mais selon le développeur de PocketCasts, Russell Ivanovic, les tailles d’écran ne sont pas si différentes :

On dirait qu’il y énormément de variantes, pas vrai ? Ce qui peut perturber les non-développeurs, c’est que l’on cale tout avec 1 px ou 1dp. Alors sur l’iPhone, on peut avoir un iPhone 3G à 320×480 pixels et un iPhone 4 à 640×490 pixels mais l’interface en elle-même ne change pas, c’est toujours du 320×480. Il n’y a pas besoin de repositionner les boutons ou de réaliser une interface particulière. Il suffit simplement de proposer une résolution plus grande pour que tout paraisse plus net. Et c’est vrai aussi sur Android.

En gardant cela à l’esprit, on obtient le graphique ci-dessous (uniquement pour les écrans de smartphones, ceci dit) :

Fragmentation Android

Et avec le temps, les choses s’arrangent, les tailles d’écran s’uniformisent. Mais malheureusement, la taille d’écran n’est finalement que l’un des problèmes de la fragmentation. De nombreux appareils fonctionnent sous de vieilles versions d’Android, rendant la tâche des développeurs bien plus délicate s’ils veulent cibler le maximum d’utilisateurs potentiels.

Tags :Sources :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
      1. Oui… Mais non.
        Car les devs iOS se posent moins de questions surtout avec Swift.

        Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
        1. C’est une connerie. Déjà les développeurs iOS sont loin d’avoir encore appris Swift et ils ont bien d’autres problématiques que les développeurs Android n’ont pas. Ce sont juste deux environnements différents, avec des problématiques différents et donc pas comparable d’un point de vue développement.

        2. Pour répondre à itoki ci dessous :
          C’est vrai, tu as raison sur ces 3 pts.
          Toutefois iOS c’est mieux.
          Achetez Apple.

          Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
        3. Si tu veux simplement troller purement et simplement, dit le tout de suite. Ca évite de faire perdre du temps à d’autres. 😉

  1. En tant que développeur Android, je peux vous dire que les tailles d’écran ne sont, effectivement, pas un problème. L’environnement de travail fournit des outils et des pratiques pour s’abstraire totalement de cette problématique afin de ne limiter les tailles à quelque chose comme : si smartphone, afficher cette interface ; si tablette 7 pouce, afficher cette interface ; etc.

    La version n’est pas vraiment un problème. Google fournit un projet de compatibilité pour apporter les pratiques récentes dans le développement des vieilles versions et c’est devenu une pratique tellement courante pour nous, les développeurs Android, qu’il n’y a vraiment plus aucun problème à être compatible à partir d’Android 2.3.3. D’autant plus que cette version tendant fortement à diminuer, plusieurs entreprises commencent à ne plus supporter cette version vieillissante.

    Par contre, un problème vraiment embêtant c’est la possibilité aux constructeurs (surtout à Samsung) de pouvoir modifier le code source d’Android et donc de retirer des fonctionnalités directement sur les éléments d’interfaces. Plus d’une fois, au boulot, nous sommes confronter à une utilisation compatible avec tous les Android sauf pour les appareils Samsung. Malheureusement, ils ont clairement le monopole dans l’écosystème Android …

    1. je me suis fait une petite appli android aussi, c’est vrai que les tailles d’écran ne posent pas problème ! après pour les versions android c’est un peu plus chiant mais je pense avoir pris le problème du mauvais angle, faudrait que je me remette dessus.
      je ne savais pas pour samsung par contre, étant donné que j’en ai pas (et que je ne compte pas en avoir) j’ai pas pu tester ça !

      je tiens à remercier Max, que j’ai découvert hier, pour tous ses commentaires rigolos à propos d’apple… merci de me donner le sourire mon petit fanboy hater :)

  2. Versions ou écrans sous android n’a jamais posé de problème c’est dans la tête, Google à toujours proposé de quoi éviter la surcharge de développement, certes au départ il y avait du sooucis mais fini depuis un moment….

  3. j’ai deja programmer quelques softs ( pourris) en Java avec Eclipse et en effet, il n’y a jamais eu aucun problème avec la taille des écrans, le format s’adapte automatiquement.

  4. Niveau version on a deux choix : soit on s’en bas les couilles des 2.xx et ont par directe sur du 4.xx (histoire de pas se faire chier) soit ont utilise la librairie de compatibilité. Avoir une appli compatible smartphone et tablette est par contre un peu plus complexe.

    La fragmentation de ne cause pas vraiment de problème chez Android.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité