Une photographe choisit de travailler avec un iPhone

Kat Sloma

A l’époque de Pinterest et Instagram, certains amateurs de photographies se sont sentis pousser des ailes et exposent désormais leurs créations sur les réseaux (à plus ou moins bon escient). Collant à la tendance, d’autres artistes partagent eux aussi leurs expériences, parfois inédite à l’image de celle de Kat Sloma.

Kat Sloma est photographe professionnelle. Elle s’est fixé un objectif tout particulier il y a de cela un an et demi : celui de faire son travail de photographe à l’aide d’un simple smartphone.

L’arrivée des smartphones dans le quotidien, et la permanente amélioration de leurs fonctionnalités de prises de vue à participer à la tendance de démocratisation de la photographie. Le développement de multiples applications de traitement des images aura, de plus, participé à améliorer encore l’expérience.

Partant de ce constat, Kat Sloma a pris le parti de démontrer qu’avec un iPhone, il était tout à fait possible d’assurer un travail d’artiste. Après avoir découvert Instagram et Snapseed, elle s’est en effet décidée à s’équiper d’un iPhone pour faire son travail. Elle explique avoir trouvé dans ces outils un nouvel élan créatif.

« Pour moi, cet usage m’offre la possibilité de vivre une nouvelle expérience de traitement sur mes photographies […] »

Elle présente aujourd’hui son travail sur un site, Kat Eye Studios, sur lequel elle propose aussi des cours de photographie et de traitement de l’image opérable à partir des produits Apple.

Tags :Via :Business Insider
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Téléphones ou tablettes, même combat. Des pseudo appareil photo conçus comme de vulgaires appareils photo jetables avec un objectif très moyen calé en hyper focale.

    Y a que les pseudos pros qui croient faire bien avec quelque chose de minable. Ajoutez a cela la mauvaise qualité du rendu des couleurs des iPad (les pire du marché).

    Suis mort de rire o)))

    1. Peu importe l’appareil! ce qui compte c’est le photographe: au siècle dernier les appareils n’étaient même pas au niveau d’un téléphone! Et pourtant! Robert Doisneau, Henri Cartier-Bresson et temps d’autre!
      C’est pas l’appareil qui fait une bonne photo mais le photographe

      1. ok pour dire que le bonhomme derrière l’appareil est très important, une évidence. Seulement comme dans toute pratique l’outil compte pour beaucoup également. Et dire que les M ou autres Rolleifleix qu’utilisaient Doisneau, Cartier Bresson etc étaient moins bons ou pas au niveau d’un téléphone portable est juste une aberration… principalement (mais pas seulement) pour des raisons de formules optiques et des possibilités qu’elles offraient (et offrent toujours)… contrairement aux optiques ridicules de beaucoup d’appareils qu’on trouve aujourd’hui ! Et l’optique, comment dire, c’est quand même par là que passe la lumière, c’est un peu la base en photographie. Après faire de la photo avec un iphone ou un ipad, pourquoi pas si on arrive à contourner les limites de l’outil. Mais il faut bien voir qu’en photographie comme dans bien d’autres domaines, ce que l’on nous vend comme étant un progrès n’en est souvent pas un. Pour photographier il faut un œil, un dipah, une vitesse, une surface sensible quelle qu’elle soit, et une bonne lentille devant… et tout ça existait déjà bel et bien à l’époque de Cartier Bresson… le reste c’est du pipeau !

        1. Après il y a quand même quelques avantages que tu peux avoir avec un smartphone, que tu n’auras JAMAIS avec un reflex. Exemple tout bête, photos de rue, essaye d’avoir une scène « naturelle », où tu ne captes pas toute l’attention avec un reflex… En revanche un téléphone… ^^
          Évidemment les possibilités sont bien moindres, mais il y en a !
          (Attention je suis loin de dire que l’un peut remplacer l’autre, perso dans mon sac tu trouveras toujours les deux, je peux pas totalement me passer de l’un ou de l’autre, avec un large avantage pour mon apn ^^)

        2. pas du tout d’accord avec toi sur le fait de mieux capter les scène de rue avec un smartphone !!!
          mes plus belles photos de rue, je les ai réalisé avec mon reflex…après tout depend de la qualité et de la focale du caillou que tu utilises…
          le seul intérêt de prendre des photos avec un smartphone, c’est justement de prendre des photos qui n’ont aucun intérêt !

  2. Hey, gros malin, on parle d’une pratique « artistique ». Elle prend le parti de faire des photos avec smartphone, donc avec une contrainte. Ici c’est une contrainte matérielle (taille de l’écran de travail, limite du capteur, des logiciels de retouche…).
    Ce n’est pas l’appareil qui fait le photographe.. Tu peux donner le meilleur appareil à un âne il t’en sortira pas une seule « belle » photo. ^^

  3. Mouai un vrai photographe utilisera un vrai appareil photo et non un iphone, Z2 ou quoi que se soit….
    Il utilise simplement le mot iphone pour se faire de la pub et rien d’autre….le pire c’est que ça fonctionne, le jour où un autre fabricant fera plus vendre que le mot iphone il changera son fusil d’épaule car si on prend le dernier capteur de Nokia il existe rien de meilleurs sur smartphone…

  4. Mouais… Moi qui fait du mariage, je trouve que :
    1) Elle a bien raison dans sa démarche, je le fais aussi, mais faudrait pousser un peu plus le travail sur la prise de vue, moins sur l’ajustements et filtres… y’a mieux niveau photo souvenir / carte postale…
    2) Son site WordPress pue l’amatrice qui se prend un peu trop au sérieux…

    Pour les autres : Le meilleur appareil photo, c’est celui qu’on a sur soi quand on a besoin/envie de prendre une photo… ABE !!

    1. @John John
      Tu as raison, mais je te rassure : la personne avec qui je suis le plus critique c’est moi-même ! La perfection ne suffit pas : il faut l’excellence dans ce métier où nombre d’amateurs se pougnent avec dernier reflex D3100… Gagner des concours ça ne signifie rien pour moi

      1. Je ne parle pas de perfection, mais juste de fait. Tu nous dis « une amatrice qui se prend un peu trop au sérieux ». Je rectifie juste en soulignant le fait qu’elle expose et qu’elle reçoit des prix. Elle n’est donc pas si amatrice que ça !
        Gagner des concours signifie quand même une certaine reconnaissance, qu’elle soit pour ton travail, ton originalité, ta façon de travailler, ton discours… La photo ou tout objet d’art n’est qu’un support visuel; c’est le le discours, la façon de penser cette objet qui est important. On n’est pas face à quelqu’un qui poste ses photos de vacances instagramées au taquet sur FB !! :)

  5. Je suis d’accord avec Mr D, cependant la photo et la retouche postprocess sont deux choses complètement différentes…

    Une belle photo ne requiert aucune retouche, la est tout l’art du photographe de saisir le moment et la lumière d’une scène, quelque soit le support utilisé.

    Et force est de constater que sa série ne casse pas des briques… c’est d’un banal à couper le souffle et que dire de l’utilisation de filtre pré mâchés ?
    Après elle ne s’adresse pas à des initiés, vu la médiocrité de sa doc… ou alors elle prends les internaute pour des chèvres.

    Il y a pléthore de photographes ingénieux sur internet qui sortent des bûches sans aucune retouche et ce, sans faire une documentation absurde sur utilisation d’un logiciel étudié justement pour ne pas avoir à lire de documentation (grandpa-proof)…

  6. C’est absurde, pourquoi se priver de bon matériel!
    C’est comme si un mécanicien décidait d’utiliser uniquement un tournevis et une clé e 12 pour TOUTES ses réparations!

    POURQUOI?

  7. Certes cette photographe a reçu des prix, et si l’on doit juger la valeur d’un photographe par ses prix, n’oublions pas que les prix sont ceux d’un centre d’art local de l’Oregon, où l’on peut effectuer des stages de poterie…. Rien à voir donc avec un pullitzer ou un national geographic.
    Concernant l’éternel débat oeil/matériel, les deux sont liés, une bonne photo est est la symbiose des deux.
    Et au sujet de la retouche, n’imaginez surtout pas que du temps de l’argentique, des photographes tels qu’Henry Cartier Bresson ne retouchaient pas leurs photos, il suffit de voir des tirages anotés où des zones sont définies pour augmenter le contraste, baisser la luminosité etc…
    Quant a être un photographe avec seulement un Iphone, disons que c’est un complément, et éventuellement une démarche de pédagogie photographique.

    1. C’est là où tu n’as pas saisi la news. C’est une démarche artistique. Elle ne se dit pas « photographe » avec un Iphone, mais explore une nouvelle façon de prendre des photos, de capturer et livrer une image. Le smartphone n’est pas un complément mais son outil, son parti pris. Le smartphone fait aujourd’hui parti de la culture populaire, au même titre que la boîte de conserve de Warhol dans les années 60.

      Il faut juste arrête de se toucher la nouille avec son super boîtier. Faire une belle photo c’est bien, lui donner un style, un cachet par la technique, la méthode utilisée c’est mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité