Des français surfent sur le buzz de la salade de pommes de terre ayant récolté de 50 000$ sur Kickstarter

salade

A moins d'être parti en vacances au pôle nord, vous avez forcément entendu parler de ce buzz arrivé sur Kickstarter, parti de la plaisanterie d'un homme ayant voulu récolter des fonds (10$) pour faire une salade de pommes de terre. Et déjà, en France, certains se sont inspirés de la démarche.

Et pourtant, impossible de tirer à boulets rouges sur l’initiative dont il est question ici, de même qu’il serait franchement injuste de taxer ses auteurs d’opportunisme. Et pour cause : un site, potatosalad.fr, propose en effet de « participer », tout comme l’auteur du Kickstarter se cachant derrière son projet de salade proposait aux bonnes âmes de lui donner quelques dollars.

Sauf qu’en cliquant sur le bouton « participez » du site potatosalad.fr, on se retrouve redirigé vers un autre site, « Hello Asso », cachant une initiative louable, dirigée par La Banque Alimentaire de Bordeaux et de la Gironde (BABG) :

« Investissons dans la solidarité alimentaire. Nous souhaitons financer un nouveau camion afin de lutter contre le gaspillage et nourrir les plus démunis. »

A l’heure actuelle, 14 450€ ont été collectés, sur les 20 000€ nécessaires, grâce à 168 donateurs. Il reste encore 16 jours pour que la somme soit réunie, et que le projet soit mené à bien ! Si vous désirez y participer, suivez ce lien.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Quand tu sais que la moitié des  » SDF  » sont en fait des bandes organisées et que l’autre moitié n’a même pas envie de sortir de la rue (regarde les reportage où les bénévoles propose de les aider ou leur propose un abri et qu’ils refusent), tu m’étonne que ça donne pas envie de leur donner quoi que ce soit.

      1. Remarque débile. Tu crois que c’est parceque tu vas donner 1€ à un SDF que ça va l’aider à sortir de la rue ? Tu crois que parcequ’une association va te proposer de t’héberger pour une nuit, tout en t’éjectant le lendemain, que ça vraiment t’aider à refaire ta vie ? Tu ne t’ai pas dit que le SDF à qui on proposait un hébergement avait peur de se faire voler (le peu) d’affaires qu’il a car il a quitté sa « place » pour une nuit ? Puis en général ceux que tu vois refuser l’aide d’une association sont les derniers à mendier…
        Alala, en espérant juste que la majorité des gens ne pensent pas comme toi, histoire d’avoir un peu d’espoir.

  1. Qu’ils travaillent ils feront plus la manche comme ça.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. J’espère qu’un jour tu te retrouveras au chômage (en admettant que tu ais déjà un travail), et que tu n’auras personne pour t’aider.
      Tu verras si c’est aussi facile de retrouver un travail lorsqu’on a plus de logement.

  2. @Homer dalor: Si tu regardes les reportages comme tu dis, tu dois sûrement savoir qu’ils refusent l’hébergement car il y a des vols et de la violence dans ces centres d’hébergement!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité