À quoi est donc dû ce trou géant en Sibérie ?

Trou Sibérie

Si vous suivez l'actualité, vous avez probablement entendu parler de ce trou géant qui est subitement apparu en Sibérie... Et comme à l'accoutumée, dès que ce genre d'événement survient, le Web est en émoi : comment pareille chose a-t-elle pu arriver ? Parmi toutes les hypothèses avancées, la plus vraisemblable est certainement la moins insolite.

Avec ses 80 mètres de diamètre et sa profondeur qui reste à déterminer, ce trou a de quoi interroger, et parfois même inquiéter. Selon les experts, l’assombrissement dans son cercle intérieur serait dû à des chaleurs extrêmement élevées…

Mais alors, serait-ce une énième bouche de l’enfer ? L’œuvre des extraterrestres ? Ou d’un Transformer qui s’ennuyait ? Peut-être est-ce l’impact d’une météorite que personne n’aurait remarquée ?

Malheureusement, un porte-parole du gouvernement russe s’est empressé de réfuter ces folles théories. S’il est encore trop tôt pour affirmer avec certitude la cause de la création de ce trou géant, l’explication la plus plausible serait à mettre sur le compte du réchauffement climatique.

Anna Karchatova, du Centre de Recherche Scientifique Subarctique, pense que le cratère a été formé par un mélange d’eau, de sel et de gaz. Le gaz accumulé dans la glace s’est mélangé au sable sous la surface puis au sel. Sous l’effet du réchauffement, la glace en sous-sol a fondu, libérant le gaz emprisonné, le faisant exploser comme exploserait une bouteille de champagne.

Une explication toute naturelle donc, qui soulève cela dit quelques inquiétudes puisque la région possède de nombreuses raffineries de gaz et plus encore de pipelines.

Tags :Sources :Buzzfeed
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Il faudrait se brancher. De plus en plus de scientifiques crient au scandale du réchaufement climatique qui est supposé être une supercherie et ensuite ils expliquent des phénomenes par le réchaufement climatique.

    1. Que le climat change (on ne parle même plus de réchauffement d’ailleurs), c’est un fait. C’est sur la responsabilité de l’homme et en particulier du CO² que le débat existe.

      Je parie mon billet que quand New-York, Paris et toutes les villes au bord de l’eau seront englouties, ils finiront par admettre que de toutes façons on ne pouvait rien contre un phénomèbe naturel et cyclique.

  2. En louisiane il y a le même phénomène et c’est toute la région qui s’écroule .
    Concrètement les entreprises pétrolifères exploitent les gaz qui sont nichés dans les sous sol ( schistes et autres ) .
    Quand il y en plus ca devient un vrai gruyère dessous .Résultat : toutes les roches souterraines s’effondrent .
    C’est le cas dans votre news .

    1. c’est possible mais je ne pense pas, c’est ce qui est justement arrivé au fameux cratère « la porte des enfers » mais il n’a pas du tout la même gueule

      1. Pakk13 dans les deux cas l’eau ( louisiane & russie ) l’eau rentre bien évidemment en question .
        En suisse aussi il y a eu ça on appelle des trous de begnins , au guatemala aussi ( http://www.lefigaro.fr/international/2010/06/01/01003-20100601ARTFIG00694-un-trou-geant-au-guatemala-apres-la-tempete-agatha.php ) .
        Soit les sous sol sont calcaire , soit ils sont caverneux ou les deux l’eau s’engouffrant par l’extérieur à long terme rend la terre instable et au bout d’un moment emporte tout par les galleries .
        Ils ont expliqués ce principe dans un reportage sur france 5 ou arte lorsqu’une expédition a été faite au mont hua en chine pour expliqué la formation des grottes de huashan .

        1. Enfin , vu que je n’ai rien retrouvé sur internet à propos de ça ( à part des sites de paranoïaques qui affabulent … ) , il n’ y a que le reportage qui en parlait bien .

  3. Ce n’est pas le premier trou géant découvert. . En Sibérie il y a plusieurs histoire d’ovni .. donc mon hypothèse a moi est qu’il doit y avoir un rapport avec cela.. 😉 ..

  4. La version officielle russe n’est absolument pas crédible… Si c’était le réchauffement climatique, alors on aurait vu apparaitre ce genre de trou à d’autres endroits sur la planète. Sans vouloir aller dans la thèse extraterrestre, je pense qu’il faut accepter l’éventualité d’une hypothèse moins cartésienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité