Les députés allemands de retour sur leur machine à écrire ?

Machine à écrire

Pour tenter d'échapper aux nombreux yeux indiscrets, et surtout à ceux tout puissants de la NSA, toutes les pistes sont envisagées. En Allemagne, il en est une qui pourrait prêter à sourire mais qui est pourtant bien à l'étude, le retour à cette bonne vieille machine à écrire...

Patrick Sensburg, de la commission parlementaire allemande qui enquête sur l’espionnage de l’Allemagne par l’Agence Nationale de la Sécurité américaine (NSA), a fait part à la télévision de son intention de rédiger son rapport avec une machine à écrire. Difficile en effet de pirater quoi que ce soit dans ces conditions.

Les députés en charge de l’enquête, eux, ont pris des mesures plus classiques, et modernes : messagerie chiffrée, musique pendant les réunions, etc. Car, si rien ne semble trop bouger en France, en Allemagne, les récentes révélations – notamment d’espionnage sur la chancelière Angela Merkel – ont fait l’objet d’une bombe, Berlin a même expulsé récemment le responsable des services secrets américains en Allemagne pour des allégations d’espionnage sur cette même enquête parlementaire…

Tags :Sources :Le Monde
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. La NSA à la main mise sur les principaux nœuds du réseau Tor (réseau en partie développé par l’administration américaine). L’anonymat sur internet est un lointain souvenir …

  2. Avec un bon micro dans la piece de la machine a ecrire un et bon logiciel ils peuvent avoir un keylogger quasi aussi efficace que sur ton ordinateur 😉

  3. « Car, si rien ne semble trop bouger en France »

    Lol, la DGSE travaille avec la NSA, c’est un peux logique que rien ne bouges (sans parler qu’ils se fassent plus ou moins victimiser mais ça c’est une autre histoire ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité