Nikon D810, prise en main

nikon-d810

Nikon a annoncé leNikon D810 à la fin du mois dernier, et il est enfin disponible à la vente depuis le 17 Juillet. C’est un APN Reflex plein format de 36.3 mégapixels, une résolution de (7360 x 4912 pixels) de quoi faire plaisir aux photographes les plus exigeants.  Il est le successeur des D800 et D800E.

Le Nikon D810 est un appareil bourré de qualité : focus ultra-rapide et silencieux, Dual View qui vous permet de zoomer  sur deux zones de l’image pour  voir si le focus est comme vous le souhaitez sur la totalité de l’image à photographier, le choix de différents « formats » de cadrage depuis le menu, un boîtier robuste en aluminium qui résiste à l’eau et à la poussière, et il peut enregistrer en même temps des vidéos en haute résolution Full HD (1920×1080) sur les cartes mémoires de l’appareil ET sur un support externe, un disque dur SSD, par exemple. Il peut aussi être connecté en filaire (prise Ethernet) ou en Wi-Fi, grâce à des accessoires en option.

L’une des caractéristiques « phare » du Nikon D810, c’est d’être excellent dans les hauts contrastes de lumière, comme c’est le cas pour la scène, ou la photographie de spectacle. C’est LA nouveauté de Nikon D810: le Spot Auto.

festival_vieilles_charrues_2014_detroit

Quel meilleur endroit qu’un festival de musique renommée pour tester la bête ? Les Vieilles Charrues est un festival de musique qui se déroule à Carhaix-Plouguer dans le Finistère en Bretagne, et l’édition de 2014 s’est déroulé du 17 au 20 Juillet. Les artistes qui y ont participé sont très connus (Julien Doré, Artic Monkeys, Detroit…) et la qualité musicale est très bonne. L’ambiance est bon enfant : il y a des personnes de tout âge (enfants, adultes, et les moins jeunes ;)). Je n’ai pas vu de bagarres ou des choses de ce genre. Manifestement, les gens étaient là pour s’amuser et pour passer un bon moment ensemble. Il y a eu une assistance de 250.000 personnes sur les quatre jours.

Entrons dans le vif du sujet. Il faut comprendre qu’un appareil photo reflex est très « personnel », en dehors des performances intrinsèques de l’appareil dans la mesure où la taille de la main (taille S en gant dans mon cas), et petit gabarit (1m 57 « les bras levés » ;), format schroumpfette). Le boitier nu du Nikon D810 est très lourd (près de 1kg) et gros pour moi. Par conséquent, selon les objectifs utilisés, ça peut monter facilement à 1.5kg au total, soit le poids d’une bouteille d’eau classique ! J’avais mal au poignet et aux doigts au bout de 10mn de manipulation. C’est là qu’on comprend pourquoi les monopodes sont si populaires.

Alors, pour une utilisation dans un festival, ou dans un endroit où il y a beaucoup de monde, du moins des attroupements, l’une des caractéristiques très pratiques des appareils reflex, comme ceux de Sony ou de certains Canon, c’est que l’écran LCD au dos peut s’incliner vers vous, de voir en Liveview pour vous permettre de lever le bras au maximum pour « dépasser » les têtes devant vous, de cadrer l’image, de faire la mise au point et de prendre des photos tout à fait correctes, voire très bonnes (galerie photos).

Photo prise avec le bras levé en utilisant le Sony A65 qui a un écran inclinable - Detroit

Photo prise avec le bras levé en utilisant le Sony A65 qui a un écran inclinable – Detroit

Malheureusement, le Nikon D810 n’a pas ce type d’écran, et pour moi, c’était très gênant, car ma petite taille a fait que, comme d’habitude, je me suis retrouvée derrière des personnes plus grandes que moi (vous me direz, c’est pas très dur), les gens lèvent les bras par moment sur certaines chansons, y a aussi des drapeaux et ballons baudruches qui vont et qui viennent devant la scène, bref, beaucoup d’obstacles, qui font que je n’ai pas pu m’en servir comme je l’aurais voulu, et je le regrette vivement.

Ceci dit, cela n’enlève rien aux excellentes performances de l’appareil, comme vous pouvez le voir dans la galerie photos.

Alex Turner, Artic Monkeys

Prise avec le Nikon D810 – Alex Turner, Artic Monkeys

Les images sont excellentes, même plus qu’excellentes : quasiment aucun grain, alors que c’est pris presque dans le noir complet, l’image est extrêmement nette. C’est véritablement une prouesse, sachant qu’elles étaient prises à main levée. Il devrait être parfait pour les lever/coucher de soleil, par exemple.

L’apprentissage de l’interface du menu est relativement rapide (j’utilise un appareil reflex Sony A65V, un milieu de gamme) si vous connaissez bien les fonctions de votre appareil reflex quel que soit la marque,  pour les réglages basiques (ISO, balance des blancs, les différents types de focus) et ça devrait être « simple » si vous êtes déjà un « Nikoniste ».

Quoi que, d’après ce que j’ai vu, même des « Nikonistes » avaient du mal à se repérer pour des choses basiques. Par contre, cet appareil permet une grande personnalisation pour différentes fonctions, et là, ça devient très difficile : le manuel de l’utilisateur fait 500 pages… N’oublions pas que cet appareil est avant tout destiné aux professionnels aguerris de la marque, et non aux débutants.

Jean de Gaste, Chef de produits chez Nikon France, explique : « C’est à la demande des professionnels que Nikon a conçu le D810 : un outil d’excellence destiné aux photographes visionnaires, imaginé pour s’affranchir de contraintes que l’on pensait insurmontables (…) »

D’ailleurs, pour savoir à quelle catégorie s’adresse un boîtier d’appareil photo reflex, il suffit de regarder les boutons et autres molettes. Si vous ne retrouvez pas les icônes de mode de prises de photo (Paysage, Macro, Portrait, Nuit…) sur l’une des molettes, il s’agit soit du milieu, soit du haut de gamme. En effet, les utilisateurs plus expérimentés se servent plus facilement des modes (A, P, S, M entre autres = Priorité Ouverture, Vitesse, Programme, Manuel) car ils règlent eux-mêmes ces paramètres selon les situations rencontrées.

Si vous avez l’opportunité de le tester malgré son poids élevé et ses quelques défauts (l’enregistrement vidéo n’est pas en 4K), vous ne devriez pas être déçus. Les images sont réellement magnifiques dans des situations extrêmes. La qualité se paie : près de 3200€ le boitier nu. Après, il faut avoir les optiques qui suivent. La course à l’armement va commencer ! 😉

Message de la rédaction: Par souci de transparence, nous vous informons que nous avons été invités dans le cadre d’un press tour organisé par Nikon avec d’autres journalistes. Notre bloggeuse se trouvait parmi un groupe de journalistes/bloggeurs invités pour l’occasion.

Par souci d’indépendance, nous payons nous-mêmes l’intégralité des frais de couverture des événements comme CES, Mobile World Congress, Macworld, CTIA, PMA et autres. Si ce n’est pas le cas, nous ajouterons un message comme celui-ci dans l’article.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité