Oui, votre chien peut être jaloux !

Chien

On dit souvent que le chien est le meilleur ami de l'homme et c'est aussi parce qu'il ressent de nombreuses émotions. Et la jalousie est bel et bien comprise dans le lot, c'est en tout cas ce que vient de montrer une récente étude. Et cela pose de nombreuses questions, notamment sur l'origine de ces émotions.

Nombreuses sont les espèces à vivre dans des structures sociales complexes. Pour autant, les scientifiques s’accordaient à dire que les émotions complexes – désir, jalousie, culpabilité, remord, etc – leur étaient impossibles. Pour la culpabilité, c’est d’autant plus vrai chez le chien, par exemple. Il fera son « regard coupable » parce qu’il aura appris que cela a des effets bénéfiques pour lui en cas de bêtise.

Mais pour la jalousie, la situation est différente. Christine R. Harris et Caroline Prouvost, de l’Université de Californie, San Diego, ont lu des travaux sur ce genre d’émotion sur les nouveaux-nés et ont décidé d’adapter les expériences sur les chiens. Dans ces tests, une mère interagissait avec un autre enfant. Le véritable enfant de ladite mère, seulement âgé de 6 mois, montrait alors des signes de jalousie, mais restait totalement impassible lorsque sa mère interagissait avec un lire par exemple. Une forme de jalousie somme toute assez simple et primitive, mais de jalousie tout de même.

Les autres espèces devraient alors pouvoir éprouver cette jalousie. Les deux scientifiques ont donc adapté l’expérience à des chiens. 36, pour être exact, et leurs maîtres, ont participé. Ces derniers n’étaient pas au courant du véritable but de l’expérience. Ils interagissaient ici de la même manière avec un faux chien très réaliste et deux objets. La plupart des chiens ont grandement réagi lorsque leur maître était avec le « chien » et peu, ou pas, réagi avec les objets.

La jalousie primitive n’est donc pas réservée aux seuls humains, les chiens, et certainement d’autre animaux, peuvent la ressentir. Mais si elle apparaît très tôt chez l’homme, elle requiert des structures, notamment sociales, bien particulières. Les conditions de vie sont donc très importantes. Les chiens et les chats, par exemple, ne devraient pas réagir de la même manière. La domestication en elle-même est un facteur primordial. Observerait-on cette jalousie chez leurs cousins les loups ? Les chevaux pourraient aussi être très intéressants à étudier…

Une étude qui soulève donc de nombreuses questions, mais au moins savons-nous que la jalousie n’est pas uniquement l’apanage de l’être humain.

Tags :Via :io9
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Pas besoin de faire une étude pour ça.

    Quand j’appel ma chienne elle vient à reculons, quand j’embrasse ma femme elle court comme une folle pour nous lécher la poire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité