Facebook, le plus grand cimetière de la planète

Facebook

Si Facebook peut s'avérer très pratique pour bien des raisons, le réseau social a aussi connu de vastes tempêtes, notamment en ce qui concerne sa gestion des utilisateurs décédés. Car avec plus d'un milliard d'inscrits, le service pourrait aisément être le plus grand cimetière de la planète.

Chaque année, ce sont plusieurs millions d’utilisateurs qui meurent. Quid de leur compte Facebook ? Deux solutions s’offrent à la famille, aucune ne permettant cela dit de supprimer purement et simplement le compte et toutes les données qui y sont associées. Depuis 2009, Facebook permet, après l’envoi de l’acte de décès, de fermer la page ou de la transformer en mémorial.

Et c’est très important pour le site qui est assurément « le plus grand cimetière de tous les temps ». Outre le choc de retomber sur la page d’un proche décédé – ou pire, de recevoir des notifications de ladite page – se pose la question du fameux « droit à l’oubli », la destruction effective et totale de son identité numérique, le combat de la « Commission nationale de l’informatique et des libertés » (CNIL).

Car le marché de la mort s’est aussi invité depuis peu dans le monde numérique. Certains sites en ont d’ailleurs fait leur fonds de commerce en se proposant de servir de coffre-fort numérique, permettant à vos proches d’hériter facilement de tous vos mots de passe et autres comptes sur le Net. Et le phénomène devrait rapidement s’intensifier, les personnes âgées n’hésitant aujourd’hui plus à créer des comptes, notamment sur Facebook pour rester en contact avec leurs enfants et petits-enfants.

Et c’est une solution qui pourrait bien en satisfaire plus d’uns tant il est déjà difficile de faire valoir ses droits pour disparaître quand on est vivant…

Tags :Via :Nouvel Obs
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. C’est vrai que Facebook est un vrai cimetière. Deux de mes amis sont décédé très jeune, ils avaient un compte facebook, et ça nous sert, à mes amis et moi, de mémorial pour leur écrire un message. Et ça fait du bien…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité