Parisiens, vous allez pouvoir payer votre stationnement via mobile

horodateur

Paris est en quête d'aventure et de modernité (à défaut de faire des trains à la bonne taille) et tente donc sa chance sur le terrain du paiement mobile pour régler son ticket de stationnement.

Ce service sera généralisé dans toute la capitale en 2015, mais pour l’heure, il n’est qu’en phase de test, précisément dans les Ier, IIème, IIIème et IVème arrondissements. C’est en collaboration avec Vinci que Paris propose 3 applications pour régler grâce aux smartphones, P-Mobile, ou les apps PayByPhone ou Vinci Park.

Mis à part la sempiternelle obligation de se créer un compte pour la première fois, l’idée est plus que pratique puisqu’il sera possible de régulariser sa situation au quart d’heure près. Utile pour éviter de se prendre une prune, voire même deux ou trois d’affilée dans les rues de cette ville…

Bien que les horodateurs soient affublés d’un mode d’emploi, la procédure est simpliste, il suffit d’indiquer la zone où se trouve le véhicule, son immatriculation et la durée voulue. Quelques services ingénieux font leur apparition comme la possibilité de recevoir par SMS une alerte 10 minutes avant la fin de la validité de son stationnement.

Comment les agents sauront que vous êtes en règle ?  les Agents de Surveillance de Paris (ASP) sont équipés de terminaux directement connectés à la base de données.

Inutile, indispensable, qu’en pensez-vous ?

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Déjà en place dans le centre de Nantes (via PayByPhone), et test en cours d’horodateurs avec paiement par CB sans contact (NFC).

    Dommage que comme toujours, la presse ne contente de relayer que les initiatives parisiennes, même si elles ne sont pas toujours les premières…

    1. Et pour aller dans ton sens, déjà en place à Lyon depuis moult temps ! Gizmodo sortez un peu votre tête de Paris. La majorité des Français sont en dehors de la région parisienne …

    1. Pas vraiment de raison que vous échappiez non plus à tout, les 3/4 des motards se permettent tellement de choses, que bon une de moins c’est juste un lent retour à la normal.

      Reste à verbaliser les dépassement dangereux, les dépassements sur la droite, la conduite dangereuse en plein Paris…et j’en oubli surement.

  2. Chouette progrès… J’avais dans l’idée que le meilleur du futur était justement de ne pas avoir a payer pour avoir le « privilège » de s’arrêter dans une commune pour dépenser nos sous.

    Le nuisible est clairement celui qui nous fait payer pour nous arrêter, et vous vous en prenez aux motards parce qu’ils vous font flipper a doubler par la droite (je vois pas de motard doubler par la droite, je pense qu’il y a confusion avec l’interfile), j’imagine un peu de jalousie et de hargne de la part de personnes bloquées en permanence dans leurs voitures.
    Ceci dit, c’est normal d’être jaloux, c’est humain, mais dites vous que plus il y a de deux roues, plus le trafic sera dégagé pour vous.

    La vision du futur des élus est clairement vers l’élimination de la voiture, l’avenir ne sera pas a la voiture volante, mais a des lents tramways qui puent la pisse. Bienvenue dans le monde idéal…

    Le maire a trop de pouvoir en France, il fait plaisir aux riverains immédiats, au détriment du bonheur du plus grand nombre – qui ne sont pas ses électeurs.

    1. Tu es complètement à L’ouest, aucune jalousie de se faire dépasser dans un bouchon, en revanche craindre qu’un couillon se ramasse en dégageant l’un de tes rétro au passage ça oui.

      Quant à l’interfile elle n’existe que dans la tête des motards, le code de la route stipule clairement que le dépassement sur la droite n’est pas autorisé, quelque soit le vehicule, et ceci arrive souvent…. avec les motards.

      Attention il y a aussi de bons motards… mais peu.

  3. Amusant, pourquoi payer au 1/4 d’heure ?
    Pourquoi ne pas ajuster à la minute en partant ?
    Pourquoi ne pas pouvoir payer en monnaie fiduciaire une taxe ?
    Combien gagne Vinci ?
    Quelle part sur les 400 millions d’euros pour boucler le budget de la ville cela va-t-il couvrir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité