WoW, vers une loi pour dédommager le vol de biens virtuels ?

World of Warcraft

Pendant que nos députés s'écharpent sur des questions qui leur sont propres, aux Etats-Unis, c'est un tout autre débat qui fait rage. En effet, d'aucuns songent à modifier une loi afin d'interdire et punir le vol d'objets virtuels... Comme des épées ou des armures au sein des jeux en ligne !

Quoi de plus agaçant que de perdre ses biens, même virtuels ? Il n’y a qu’à demander à Sheldon Cooper qui s’est fait voler son autruche de combat (en VF…). Car, si le vol ne reste pas impuni dans la vie réelle, pourquoi devrait-il l’être dans les mondes virtuels.

C’est toute la question que se pose Mike Weatherley, principal conseiller de David Cameron envers la propriété intellectuelle. Ce n’est d’ailleurs pas sans fondement puisque certains objets (armes, armures…) sont achetés avec de la monnaie sonnante et trébuchante. 

Le député conservateur fait particulièrement allusion à World of Warcraft où des adeptes dépensent énormément et mériteraient réparation en cas de vol. Il pousse le vice à vouloir obtenir la parité entre les peines en ligne et… hors ligne. Il s’agit donc de modifier la loi sur la propriété virtuelle, ce qui ne sera pas une mince affaire.

Evidemment, légalement, cela ne touchera que les grands vols et non la perte d’une autruche de combat. Les tribunaux ont suffisamment à faire. En revanche, il est assez lucide sur la question

« Si c’est un élément à 5 livres, j’en ferais fi. En revanche, si ce même élément est dérobé un millier de foi, c’est évidemment un problème »

Nous ne pouvons qu’approuver, si c’est un problème de vol généralisé, il n’y a aucune raison de ne pas le prendre au sérieux, même légalement.

Tags :Sources :buzzfeed
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Toujours à la bourre pour légiférer, c’est l’Etat!
    A partir du moment ou le préjudice est réel (privation de la jouissance d’un bien), peu importe la nature de ce qui est volé.
    Pas bien, ah non pas bien!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité