Pour boire un écran bleu de la mort, rendez-vous au Hakers Bar !

Hakers Bar

Il peut être très difficile de trouver un endroit où boire dans lequel on se sente bien, où l'on apprécie vraiment son verre. A Tokyo, les bars sont résolument modernes. Il y a des endroits où les robots mènent la danse et d'autres où les hackers sont à la fête. D'ailleurs, au Hackers Bar, vous pourrez avaler un écran bleu de la mort.

Au Hakers Bar, le patron, Aki Nakao, met un point d’honneur à organiser des événements en rapport avec le hacking et offre à ses clients de goûter un écran bleu de la mort, un Kernel Panic, un Spaghetti – clin d’œil au célèbre code spaghetti – et bien d’autres créations. Le breuvage préféré du patron ? Le Hackers Highball, avec du Dr Pepper – difficile à trouver au Pays du Soleil Levant, il est très prisé des hackers japonais, alors l’approvisionnement est assuré par Amazon ! -.

Nakao, qui dirige aussi une société de test ADN, a eu l’idée de son bar après un voyage dans le Colorado, aux Etats-Unis. Aucun bar tokyoïte ne souhaitant se lancer, l’homme finira par ouvrir son propre bar. Si la plupart des clients sont des débutants en matière de hacking, des événements sont organisés quatre soirs par semaine et le patron entend bien en faire une adresse incontournable.

Hakers Bar

Car, si les Japonais n’ont pas vraiment l’âme des entrepreneurs, la situation pourrait bien changer, et ce très rapidement. Aki Nakao espère bien pouvoir prodiguer des conseils à ceux qui voudraient un logiciel ou une application web. Et pour étancher leur soif, l’un de leurs cocktails maison !

Tags :Sources :Site OfficielVia :The Verge
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité