Comment éviter les systèmes de reconnaissance faciale avec « style »

Reconnaissance faciale

Quoi que nous fassions, où que nous allions, nous sommes surveillés. En ville, dans les magasins, les caméras sont partout et nombreux sont ceux à pouvoir nous identifier. Ceux qui souhaiteraient ne pas être victimes de ces systèmes de reconnaissance faciale peuvent porter un masque ou se tourner vers le projet de cet artiste.

Adm Harvey habite Brooklyn, New York City, États-Unis, il a mis au point une solution plutôt simple pour protéger votre vie privée en utilisant maquillage et coupe de cheveux. Si vous n’avez pas peur de ressembler à Marilyn Manson, Kiss ou toute autre star un peu (beaucoup ?) excentrique, son projet pourrait bien vous intéresser :

« CV Dazzle » [le nom du projet, NDLR] est une forme d’interférence expressive qui prend la forme d’un maquillage et d’une coupe de cheveux (ou d’autres modifications). Le nom vient de CV, une abréviation connue de la « computer vision » (« vision par ordinateur ») et de Dazzle, un camouflage utilisé durant la Première Guerre Mondiale. Il servait à modifier l’apparence des vaisseaux, à tromper l’ennemi sur leur direction, leur taille, leur orientation. De la même manière que le but de CV Dazzle est de modifier un visage, un objet, et de le rendre indétectable aux algorithmes de vision par ordinateur, en particulier à la reconnaissance faciale.

Sur son site officiel, sous licence Creative Commons, on trouvera même des maquettes à télécharger, pour les stylistes. Attention tout de même. Avec CV Dazzle, si vous deviendrez invisible aux yeux des ordinateurs, vous serez on ne peut plus remarqué par les humains qui vous entourent…

Tags :Sources :Site OfficielVia :Ars Technica
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Très intelligent, Gizmodo !! Surtout que s’il y a bien une période où tout le monde est sympathique et amical, c’est bien aujourd’hui avec les apprentis progromistes et autres jihadistes pro-‘Hamas dans les rues qui veulent casser du Juif , qui s’attaquent à des synagogues, à des commerces juifs, à des passants, etc… C’est dans ce contexte-là que Gizmodo a la « brillante » idée de donner des tuyaux pour n’être pas reconnaissable sur caméra de sécurité ! Adorable, vraiment ! Un délice, un vrai délice !

    Fort heureusement cet article ne sert à rien, c’est un peu comme Tor qui prétend protéger l’anonymat sur Internet, mais qui a l’obligation légale de transmettre les I.P. à la police si elle en fait la demande !

    Mais le fait que Gizmodo essaie de filer ce genre de tuyau pour ne pas être reconnu par les caméras de sécurité pousse tout de même à se poser quelques question du type « Mais pourquoi donc ? Gizmodo a-t-il si peur qu’une caméra le filme en train d’acheter son camembert préféré ? Traverser une rue ? etc… Qu’a-t-il donc de si important à cacher ? »

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Encore un commentaire du type « si vous n’avez rien à vous reprocher vous n’avez rien à craindre ». On sait pertinemment que ça ne tient pas un instant. Si les pouvoir publics et même les entreprises ont le droit de nous filmer, voire d’utiliser des logiciels d’indentification (dont on se demande à quoi ils peuvent bien servir), ceux qui ne souhaitent pas être surveillés, même quand ils achètent leur camembert et ne trouvent pas cela normal ont le droit de se protéger. Il n’y a pour le moment aucune loi qui l’interdit. Donc on a encore cette liberté, avec celle de fermer sa gueule et subir, mais sans doute plus pour longtemps. Dormez tranquille, Grand Frère vous surveille.

      1. Ah mais c’est clair, oui ! Il y a quelques années, quand j’étais encore naïf et immature, je raisonnais comme vous et je croyais sincèrement que les caméra de sécurité étaient des caméras de surveillance, que les gens derrière elles me jugeaient suffisamment important pour épier ma façon de marcher dans la rue, ma manière d’acheter mon pack de Coca, etc… Mais il faut bien se rendre à l’évidence : croyez-vous que l’on mettrait un tel dispositif avec le coût qui le caractérise juste pour filmer et regarder passionnément des milliers de personnes traverser la rue, marcher sur un trottoir, acheter un saint hubert 41… Si vous croyez ça, c’est que vous êtes drôlement à la ramasse, mes pauvres ! Et si ce n’est pas pour ça alors pour quoi est-ce si ce n’est pour enregistrer les crimes et les délits ?

        Et je sais que certains d’entre vous défendent les crimes et délits jusqu’à ce que ça vous arrive à vous ou à un proche, et après vous allez pleurer chez les flics… Attitude minable !

        Quant à mon « agressivité », « Médecin du monde » qui ne soigne que sa conscience en bien piteux état, si des connards venaient assassiner tes copains, ta famille, tes amis, ou même juste menacer la vie de ceux-ci en balançant des cocktail molotov en hurlant « Mort aux Juifs », en scandant « Nous sommes tous des Mu’hammad Mera’h », et j’en passe des vertes et des pas mûres et que tu voyais un site qui, précisément dans cette période, propose des trucs pour permettre entre autres à des raclures immondes de ce type de n’être pas reconnu par les caméras de sécurité, tu bondirais aussi, et tu t’en scandaliserais !

        Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
        1. Maintenant, si tu lis attentivement mon commentaire, il était plus ironique qu’agressif, « Médecin du monde » !

        2. Oh tu sais naïf et immature je l’ai été, mais j’ai grandi. Et les brigands n’ont pas attendu les articles de Gizmodo pour porter des capuches et des cagoules.
          D’ailleurs puisque tu commentes l’actualité, les forces de l’ordre n’ont pas eu besoin de caméras de surveillance pour mettre en garde à vue les trouble-fêtes lors des dernières manifestations.
          Alors proposer une surveillance globalisée sous prétexte de sécurité pour tous, non merci. Mais ça ne fait pas de moi un bien-pensant de salon, prêt à revenir sur mes convictions à la moindre opportunité. Je respecte simplement trop la devise de mon pays.
          Et pour revenir au sujet de l’article non merci aussi à la surveillance de mes habitudes pour mieux me faire consommer.

        3. Je pense que tu ne vois qu’un côté de la face et que tu ne te rends pas compte que ce ne sont pas forcément les « autorités » ou organisme chargés de la surveillance le « danger » mais bel est bien ce qui peut être rassemblé à ton insu..

          Effectivement tout le monde s’en fout que tu achètes du St Hubert 41 (mis à part peut être St Hubert) mais imagine que toutes les caméras de sécurité stockent les images (rassemblés grâce à la reconnaissance faciale) de toi sur un serveur dans un dossier dont tu ignoreras l’existence, ta vie sera ainsi complètement numérisée. Si ces données sont stockées éternellement on pourra tout savoir de toi, imagine toi qu’un voleur/hacker décide d’utiliser ces données afin de savoir à quelle heure tu sors ton chien, combien de temps ça te prends par où tu passes, afin de rentrer chez toi ? Si ça se trouve il saura même où tu ranges tes clés de secours…

          Biensûr là je pars dans l’extrême mais tout ça pour dire qu’autoriser une surveillance avec reconnaissance (qu’elle soit faciale, digital, de l’iris, ou d’ADN) c’est la fin de « l’intimité ». Après tu peux me dire que tu t’en fous ou que ça n’arrivera jamais car les données seront chiffrés/bien protégées mais rien n’est infaillible, et si un jour un système comme ça voit le jour il n’y aura plus de limites !

          Si tu veux un exemple de « système de flicage » à son paroxysme lit le synopsis de Psycho Pass, un futur où les gens sont arrêtés avant qu’un délit ne soit commis (ou tenter d’être commis)…

        4. sur le fond, tu as raison ! le problème est que nos gouvernements et les diverses organisme qui veillent à la sécurité de notre pays et des autres, commencent à vouloir fliquer tout le monde (Prism)…quoi de mieux que de la vidéo-surveillance publique pour connaitre tes moindres habitudes et créer des dossier sur chaque citoyen..!
          le big brother dans toute sa splendeur !
          après si tous ces systèmes ne servent que pour la protection des personnes, alors oui, je suis d’accord !

        5. Lis la documentation sur TOR ça t’evitera de dire des conneries.
          Globalement je te trouve un poil radical comme gars..

          Envoyé au travers de TOR

  2. Ce genre de technique de reconnaissance faciale (dont on se demande encore une fois à ce qui justifie leur utilisation sur le plan rationnel et légal) est d’autant plus inique qu’elles sont utilisées en générale à l’insu des personnes filmées. Le mieux serait de pouvoir utiliser des capes d’invisibilité.

  3. Comme toujours la technologie en soit est neutre… C’est l’humain qui se trouve derrière qui fait la différence… Alors oui, Big brother pourrait être un formidable outils de lutte contre la criminalité et le terrorisme… Ce qui est le principal arguments des gouvernements… Mais cela pose quand même de nombreuses questions.

    Avec l’approche de systèmes de reconnaissance faciale de plus en plus aboutis, et les Big data qui feront le tri parmi toutes ces infos… Cela peut devenir un formidable outils pour des entreprises privées qui vendrons les informations comme le fait facebook… Ca c’est gentillet…

    Ça peut aussi devenir un formidable outils de propagandes qui disposeras de statistiques plus précises que jamais pour adapter leurs discours… En allant encore plus loin… On fait confiance aux gouvernements d’aujourd’hui (et encore) mais qui peut dire ce qu’il en sera demain… Ça s’est déjà passé… J’aimerai bien connaitre le bilan de la seconde guerre mondiale si les Nazi et la Gestapo avaient à la disposition ce genre d’outils… Dans de nombreux pays dans le monde les gouvernement ne sont pas les « gentils »

    Ont peu aussi argumenter sur le fait qu’aucunes données informatiques n’est inviolables, comme c’est dit plus haut, si les criminels arrivent a se servir de ces outils la…

    Enfin soit… Pour moi ce serai prendre un risque inconsidéré pour des résultats qui ne serai même pas à la hauteur de nos attentes… la police pourrai déjà tracé nos téléphone en cas de vol… Le font ils pour autant ?? Non dans la grande majorité des cas… certainement pour des questions de coût et de ressource.

    Pour ce qui est d’Ami Artsi… Les flics dans les rues auraient plus vite fait de repérer des gens qui se baladent avec des tronche pareille que de les repérer sur des écrans…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité