Quand Linux fait économiser 36 millions d’euros

Linux

Comment faire des économies ? En passant sous Linux. Nous prendrons pour preuve la région de Valence, qui a équipé ses écoles de PC avec Linux, économisant ainsi 36 millions d’euros en frais de licence sur les 9 dernières années. 

Joinup précise également qu’il convient d’ajouter un gain de 1,5 million d’euros par an via la bascule sous LibreOffice, la région utilise la suite LibreOffice sur 120 000 postes. Mieux encore, au-delà des économies, nos chères têtes blondes sont férus de logiciels libres.

Et pour cause, la région compte plus de 110 000 PC roulant sous Lliurex, un dérivé de l’OS Edubuntu Linux. Le système facilite le travail des professeurs grâce à des fonctions de gestion et va même jusqu’à gérer les impressions pour maximiser encore les économies.

Moralité ? Bye bye Windows, bonjour Linux ? Une nouvelle dont les administrations françaises feraient bien de s’inspirer.

Tags :Sources :joinup
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. « Une nouvelle dont les administrations françaises feraient bien de s’inspirer » =
       » les administrations françaises » =
      « administrations ».
      Maintenant je veux que tu te taises à tous jamais.

      1. « feraient bien de s’inspirer » -> « en france on devrait aussi le faire » -> « je ne sais pas qu’en france aussi ça existe ».

        C’est qui qui devait se taire ??

        1. Je demande à se que tu te taises immédiatement jeune insolent !
          Et « c’est qui qui » n’est grammaticalement pas correct !
          Donc je t’ordonne de te taire deux fois plus !

    1. 36 millions, l’impots sur le revenu (par ex) c’est plutôt 50 milliards, donc c’est une goute d’eau. Mais s’il n’y avait pas ce genre d’effort ça serait pire.

    2. Ba non parce que sur 36 millions d’économisés sur les licences.
      10 autres sont dépensés pour les migrations d’application métier
      10 pour la formation des personnels
      10 pour l’upgrade du matos
      10 pour le déploiement en masse
      10 pour le contrat de maintenance
      10 pour les licences serveurs avec le support entreprise
      10 pour les migrations de données
      10 pour les migrations d’annuaires

      Non un UNIX n’est pas la solution ultime pour économiser des sous !!!
      Dans certains cas c’est même bien l’inverse !!!

      Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
      1. C’est dommage de confondre UNIX et GNU/Linux
        Linux : Linux is not unix.
        Acronyme récursif.
        Et non, sur la durée c’est plus rentable… Sinon ils auraient pas fait ce choix.

      2. Certes, Unix n’est pas la solution ultime pour économiser des sous, et personne ne l’a prétendu.
        Ce n’en est pas moins une solution qui possède ses avantages.
        Votre commentaire me paraît donc hautement malhonnête.

        Upgrade matériel ? La plupart des distributions Linux sont réputées pour être relativement moins gourmandes en ressources que Windows.

        L’export de données, d’annuaires ? Linux gère les annuaires Windows depuis longtemps avec ldap. Les principales bases de données fonctionnent toutes sur Linux (et même principalement sur Linux). Reste les formats de fichiers, type Word ou autres applications propriétaires. En l’occurrence, bien que les équivalents Linux de ces applications sachent en ouvrir convenablement la plupart, c’est loin d’être encore parfait, je le reconnais. Mais c’est aussi l’occasion de les améliorer.

        Le déploiement de masse ne pose pas de problème sous Linux, j’ai déjà vu le dump d’une centaine de machines se faire en une après-midi.

        En ce qui concerne la maintenance, ces frais n’existent ils pas sous d’autres OS ?

        Bref, quel est votre problème avec Linux ? Avez vous essayé une de ses distributions depuis moins de 5 ans ?
        Windows est il exempt de défauts à vos yeux ?

      3. formation du personnel : qui a été formé pour le passage office 2003 > 2007 malgré le fossé ? –> LOL (bonus : qui a été formé a Windows8 ???)
        -> Upgrade du matos : Hors Sujet
        -> Déploiement en masse : sous UNIXLike cest plus simple et heureusement, et quand on passe dun Windows en fin de vie à un autre le problème est le même (et ça coute aussi cher voir plus)
        -> Contrat de maintenance : généralement on en prends un quelque soit l’OS…
        -> Licence serveur avec support entreprise : « généralement » c’est gratuit, seul le support est payant, je dis généralement car libre != gratuit
        -> Migration de données : la il faut bien en passer par la, mais ça sera vite amorti
        -> Migration d’annuaire : idem

        Ce n’est pas la solution ultime on est entièrement d’accord. Il n’empêche que tous les exemples tendent à démontrer que oui, on économise. Microsoft dit le contraire, mais ne donne jamais de chiffres bizarrement (cf Munich, Gendarmerie Nationale etc…).

        tiens un exemple : passer d’un linux 32 bits a un 64 bits, avec récupération de toutes les données utilisateurs, les mails, les différents paramétrages de TOUS les logiciels installés : si on sait faire ça prends 1 heure install comprise… testé (ça peut être plus long si il y a beaucoup de données). Manip faite sans aucun logiciel tiers je précise.

        Je ne dis pas que Windows c’est moche que ça pue etc (c’est pas entièrement vrai et ce n’est pas le sujet)… je dis juste qu’il faut arrêter avec ces faux arguments…

  1. valence, valence, valence…..
    y’en a plein des valence, en france! y’ en a même à l’ étranger! l’auteure aurait au moins pu préciser de quelle valence on parle! apparemment, il s’ agit ici d’ une valence espagnole. valencia. :)

  2. Ministère des Finances, OpenOffice, firefox, en logiciels officiels c’est déjà pas mal. La gendarmerie comme dit plus haut, l’Education Nationale a aussi des lycées sous Linux.

    Beaucoup de millions d’économiser mais les Logiciels Libres ne se résument pas qu’à ça, ce serait bien réducteur. Avec les Logiciels Libres, c’est principalement une indépendance logiciel, l’Etat n’a pas prisonnier d’un éditeur. Surtout quand c’est un éditeur étranger payé avec l’argent public. Mais c’est aussi une très belle manière de redistribution de l’argent, car l’argent public dépenser dans un Logiciel Libre est bénéfique pour tout le monde, vu que le Logiciel est amélioré et n’importe qui peut l’utiliser (patchs pour OpenOffice par ex, etc). Ce n’est pas le cas quand l’Etat paye un logiciel propriétaire. Et le pire avec tout ça, c’est que l’Etat est content de la réactivité de la communauté (ex perso, un bug dans un annuaire proprio ouvert il y a 6 ans, corrigé en 45 min par la communauté sur son equivalent libre).
    Pour une boite un logiciel proprio, le support c’est de la perte d’argent, c’est une charge. Pour le Logiciel Libre c’est l’inverse.
    Et dernier point, la France est assez bien placé niveau entreprises spécialisées en Logiciels Libres, là aussi une belle redistribution de la richesse.

  3. Je suis d’accord avec Ébzjzizisj, même si c’est un peu exagéré !

    Je suis admin en entreprise et si c’était si magic que ca Linux, toutes les boites seraient dessus et feraient elle aussi des économies…. J’irais même plus loin, vu le temps de réaction des administrations, ca fait très très longtemps que toutes les entreprises auraient migré….

    Linux a de très nombreux avantages mais pas celui de la productivité!

    Hors je l’ai vu dans le collège de ma mère, le 1er et plus gros problème pour l’éducation national c’est déjà d’avoir un département SI qui manage et centralise des solutions pour l’ensemble des collèges et sur l’ensemble du territoire…
    Aujourd’hui c’est une région = un projet + des équipes SI très souvent largué = des couts énormes.
    Je ne vous dis pas les couts si dans ma boite en fonctionnait comme ca pour chaque entité!!!

    Bref…. pour moi le problème c’est l’administration public et les problèmes que l’on connait!

    1. Je pense (si tu le permet) que tu mélanges un peu tout. L’administration a en effet un gros problème d’organisation, c’est évident. Le cas de l’éducation nationale où il ne semble ne pas y avoir de leadership se retrouve aussi dans le milieu hospitalier. Et surement dans d’autres administrations. On se retrouve avec X solutions, X fois le travail refait etc. Un beau gachis.

      Mais pour le reste, Linux est pas antiproductif pour autant. Je pense même qu’une fois mis en place, il est plus productif que beaucoup de solution propriétaire. Là où je boss nous avons des milliers de serveurs, maintenant tous sous Linux, on gagne un temps fou à gérer ce parc. Les mises à jours, la sécurité renforcée, pas à perdre du temps avec tous les crapware, adware et autres virus. Et je parle pas du déploiement, on tourne à 1 minute par machine. Et dernier point indiscutable, plus besoin d’équipe dédiée à la gestion des licences… qui sont en plus déjà en général très chers! Ce qui en plus nous redonne du boost c’est les tentatives juridiques de certains éditeurs de nous faire plier, pathétique!

      Après l’argument comme quoi si c’était si bien les entreprises y seraient toutes passé est pas mal. Ya surement une taille critique a avoir, et il faut être plutot bien entouré (que ça soit en interne ou en externe) pour faire les bons choix dès le départ. Et la compétence doit être là aussi sur le long terme. Mais c’est une compétence pérenne car indépendante. Le nombre « d’informaticien » que j’ai croisé qui ne sont en fait que des spécialistes d’un progiciel ça me fait peur. A chaque fois c’est le drame quand le progiciel change, disparait etc. Avec du Logiciel Libre on est plus dans la connaissance théorique de ce qu’il y a sous le capot. C’est la philosophie même d’un environnement OpenSource.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité