28max.com, l’opération marketing ratée de la SNCF

28max.com

Il y a des opérations marketing dont on parle longtemps, en bien, et d'autres dont on parle tout aussi longtemps mais en mal. Espérons que la SNCF ne souffre pas trop de son initiative coquine avec 28max.com. Petit retour sur une campagne promotionnelle ratée par la SNCF.

L’idée pouvait paraître intéressante. Sur un site Internet, 28max.com, une grille de vidéos et des sous-titres très ambigus : « Elles expérimentent ensemble de nouvelles sensations », « Ces mecs profitent du show aux premières loges » ou « Mais jusqu’où ira-t-elle pour seulement 10 euros ? » Avec un style directement inspiré des sites pornographiques les plus populaires, la messe était dite.

Pourtant, même si ces vignettes pointaient toutes vers des offres du site voyages-sncf.com, la tentative n’a pas du tout plu à certaines associations, notamment « Osez le féminisme » et « Les Chiennes de garde » qui ont porté plainte contre la SNCF.

Accusée d’avoir « contrevenu à la dignité humaine et à la dignité des femmes », la SNCF a, depuis, revu sa copie. Le site 28max.com propose donc désormais des offres on ne peut plus classiques, affichant très clairement leur lien avec le site de réservation. Seul reste finalement le style du site…

28max.com

Et vous, que pensez-vous de cette tentative ? Coup de génie ? Mauvais goût ? Atteinte à la dignité ? Dites-nous tout.

Tags :Sources :Site OfficielVia :Clubic
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Franchement faut que les gens arrêtent de trouver des excuses pour se plaindre.
    Il ont voulu faire de l’humour, ça n’a pas marché, point.
    La moindre petite blague est prise de travers, franchement c’est lourd.

    1. Ben quand on a une grosse image de marque, faut éviter de faire des petites blagues qui peuvent être prises de travers…
      Mais l’idée est pas mauvaise ^^

  2. Pourquoi c’est juste des féministe qui l’ont mal pris ? Je veux dire, les sites pour adultes sont effectivement majoritairement pour des hommes, mais dessus il y a des hommes et des femmes et faire un rapprochement entre ça et la SNCF ne porte pas plus préjudice aux femmes qu’aux hommes… Ou alors je suis trop naïf ?

  3. Oasis a fait sa parodie de Youporn. Ils ont voulu faire pareil sans en comprendre l’esprit. On se demande d’où viennent certains « créas » sans déconner…

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. D’accord avec toi. Oasis l’a fait avant eux. Sauf qu’avec l’esprit Oasis on est vraiment dans le décalage.
      Sncf sont dans le collimateur de tous les français, ont une réputation en berne. Aller dans le gras n’était pas une bonne idée.. Surtout qu’il n’y a aucun rapport. Alors aller dans le tendancieux gratuitement ne fait rire personne, quand personne ne rit déjà plus. Normal.

  4. Le problème des femmes qui sont membre de « Osez le féminisme » ou « Les Chiennes de garde » c’est qu’elles ont elles-même de sacrés problèmes sexuel avec leur conjoint (en admettant qu’il soit toujours vivant ou pas enfermé dans une cage) donc forcément dès qu’on fait la moindre allusion au porno, elles se souviennent qu’elles ont une vie de merde.

  5. J’ai trainé 5 min sur le site des « chiennes de garde » histoire de connaître les raisons de cette plainte, parce que j’ai vraiment du mal à comprendre en quoi c’est offensant pour les femmes. Par grand chose à part quelques lignes pour crier victoire, il me faudra donc me rabattre sur l’explication d’OSEF, somme toute plausible.

    J’y ai lu tout de même « les annonceurs (la SNCF ici) semblent prêts à prendre tous les risques pour attirer leur attention. » Mouais, il faut croire que cette jolie remontrance peut aussi s’appliquer à certaines associations féministes en manque d’audience…

    1. Comme je le comprends. C’est vraiment la honte.
      Alors que Badinter : c’est un autre niveau. Mais elles font ce qu’elles peuvent les pauvres, quitte à passer pour des gourdes. Le problème est que ça marche et la censure fonctionne bien.

  6. La confusion est facile, mais ce site n’est pas une opération de SNCF (l’entreprise ferroviaire) mais de Voyages-SNCF (l’agence de voyage qui vend des billets de train).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité