La soirée phéromones pour trouver sa moitié

pheromone-parties

Voici la dernière tendance en matière de rencontres et séduction, des soirées où de jeunes hommes et femmes reniflent littéralement des partenaires potentiels. Comme dirait l'autre, quand l'amour tarde, il monte au nez.

Se rencontrer face à face doit être devenu trop commun… Mieux vaut renifler des sacs contenant des vêtements portés par un ou une inconnue. Les phéromones vont vous guider pour trouver la personne idéale. Ne parle-t-on pas d’alchimie après tout ?

Pour participer, rien de plus simple, il suffit de porter le même T-shirt en coton trois nuits de suite, sans utiliser de déodorant ou de parfum. Ensuite, vous choisissez au hasard des sacs numérotés, rose pour les femmes et bleu pour les garçons. Une fois votre sélection réalisée, vous n’avez plus qu’à chercher l’individu estampillé dudit numéro.

Selon l’organisateur britannique Judy Nadel, ce concept brillant, de trouver un partenaire uniquement grâce à l’odeur, est inspiré d’une expérience menée en 1995 par le scientifique suisse Claus Wedekind. Les odeurs que nous émettons sont fondamentales lorsque l’on parle de comportement sexuel.

C’est une façon raisonnable ou plausible d’identifier un partenaire… Il y a  beaucoup de demandes sur la liste d’attente, vous devrez réserver votre billet très tôt, et payer un droit d’entrée de 25 dollars. Si votre seul critère est que votre partenaire sente bon quand vos yeux sont fermés.

 

Tags :Sources :odditycentral
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Aux dernière nouvelles, le corps humain ne dispose pas d’organe capable de capter les phéromones. Fail.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
      1. Je l’ai appris via des articles de biologie (et non sur des sites d’info sexuelles qui te vendent des phéromones bio en flacon à côté de l’article, comme ton lien).

        C’est un mythe connu. Pour développer, il y a actuellement controverse concernant la capacité de l’homme a secréter des phéromones à cause de l’infime quantité de particule que cela représenterait. Concernant notre capacité à les sentir, l’organe normalement apte à les percevoir est vestigial. Il n’est donc plus fonctionnel. C’est la trace d’un organe passé qui disparaîtra au fil des générations.

        Après, quelque soit la finalité des controverses perceptives. Les phéromones n’affectent principalement que les insectes. C’est déjà minime sur les organismes plus important, alors l’homme, ce serait totalement anecdotique. S’il est indiscutable que l’odeur peut induire un comportement sur l’homme par l’apprentissage, le débat sur les phéromones est clos depuis longtemps.

        Pour plus d’informations, tape « mythe des phéromones » sur google et ouvre les 20 premiers résultat où le mot « sexe » et ses dérivés n’apparaissent pas.
        Tu auras tes sources.

  2. Ca c’est novateur comme concept.
    Je reste persuadé qu’il existe une alchimie qui nous échappe dans nos relations avec autrui et qu’elle participe activement au processus de séduction.
    L’ennui chez moi c’est que je la ressens qu’avec des thons…

    1. Il faut dire que les top modèles ne courent pas les rues et que la plupart sont mariées, ça va de soi à des millionaires. Tu sais donc ce qu’il te reste à faire… :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité