Il nargue la police sur Facebook et se fait arrêter juste après !

Roger Ray Ireland

Jusqu'où peut aller la bêtise humaine ? Difficile à dire tant les exemples sont nombreux, et toujours plus ahurissants. Aujourd'hui, c'est l'histoire d'un homme recherché par la police qui fait l'actualité. Roger Ray Ireland avait eu la "bonne" idée de narguer les policiers sur Facebook... Il s'est fait capturer le lendemain.

Il faut être très sûr de soi ou sérieusement fou pour poster « Vous ne m’attraperez jamais » sur la page Facebook du département de police en charge de votre capture… C’est probablement la deuxième solution dans le cas de Roger Ray Ireland, 28 ans, de Anne Arundel County, dans le Maryland, aux États-Unis.

La police le recherchait pour violation de sa liberté conditionnelle depuis le mercredi 23 Juillet – d’où le tag #wantedwednesday -. Il n’aura pas fallu longtemps à la communauté (famille, voisins, connaissances, etc), volontairement ou non, pour permettre son arrestation dès le lendemain. Roger Ray Ireland a comparu devant le tribunal le vendredi matin.

Le chef de la police, Kevin Davis, se félicitait de cette action citoyenne sur la page Facebook : « L’implication de la communauté est capitale pour le succès de l’application de la loi et les nombreux renseignements que nous recevons chaque jour sur les réseaux sociaux montrent à quel point les citoyens s’impliquent dans leur propre communauté. »

Tags :Via :Daily Mail
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Et donc ? La moindre des choses ce serait d’expliquer comment ils ont fait donc… Il est complètement à la rue cet article. T’attends la réponse tout le long et finalement… bah nan. Rien. La classe.

      1. Mais comment ? ça m’étonnerais que ses amis ai vu ce qu’il ai posté sur la page du département de police et ai liké en disant  » Oh oh ils te trouveront jamais chez le mari de ta soeur ! « .

    1. Avec l’adresse IP je suppose… Le gars ne devait pas être malin et ne pas penser qu’il se ferait attraper comme ça peut-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité