Comment protéger vos données avant que votre téléphone ne soit volé ?

Voleur

Que votre précieux téléphone soit volé est une chose, mais laisser au voleur un libre accès à vos données et applications en est une autre. Une autre bien pire, au demeurant. Il y a beaucoup à faire avant, afin de compliquer la vie des criminels et les empêcher de revendre votre ex bien.

Suivez Gizmodo sur les réseaux sociaux ! Sur TwitterFacebook ou Google+ !

Parfois les méthodes sont simples et il est toujours conseillé de verrouiller votre appareil. Un dispositif qui contient vos coordonnées bancaires ou les photos de votre dernière soirée mérite un minimum de sécurité.

1. Verrouiller votre écran

Quand Apple a présenté le scanner d’empreintes digitales équipant la dernière génération d’iPhone, les experts se sont attardés sur les données de verrouillage d’écran. Et près de la moitié des possesseurs de smartphones n’ont pas daigné installer cette sécurité basique. Qu’il s’agisse d’un schéma ou d’un code PIN, assurez-vous de mettre cette protection entre votre écran et un potentiel voleur (ou même votre moitié ?). Certes, les solutions pour contourner cette défense existent, mais cela vous laisse un temps précieux pour par exemple, bloquer votre smartphone à distance.

Si vous ne voulez pas vous embêter à constamment taper un code à chaque fois que vous souhaitez vérifier Instagram, activez au moins une méthode de verrouillage d’écran dès que vous quittez votre domicile ou partez en voyage. Tasker fait partie des des applications que vous pouvez télécharger pour Android, afin de configurer automatiquement le verrouillage de l’écran en fonction de votre emplacement.

Pour une sécurité maximale, penser à paramétrer le délai de verrouillage automatique, se trouvant simplement dans le menu dédié aux options de sécurité.

2. Activez les fonctionnalités à distance

localiser

Il n’y a aucune excuse pour ne pas mettre en place un système de suivi à distance, d’autant plus que le processus est simpliste. Localiser mon iPhone existe depuis iOS 3.0, ce n’est pas sans raison, tout le monde est au fait de la recrudescence des vols de téléphones. Vous pouvez ensuite vous connecter à iCloud sur le web et localiser votre appareil. Ne reste plus qu’à lancer la fonction « mode perdu » pour verrouiller l’appareil à distance ou encore « effacer l’iPhone », on ne peut plus clair.

L’idée est la même sous Android, vous pouvez suivre tous les périphériques reliés à votre compte Google à partir d’une interface web. Il suffit d’aller dans les paramètres, et de s’intéresser au gestionnaire de périphériques Android. De là, vous pourrez également localiser, effacer ou verrouiller l’appareil.

Utiliser un Blackberry ou un Windows Phone n’est pas une excuse viable pour ne pas installer cette  fonctionnalité. Il existe BlackBerry Protect et Find My Phone, qui est automatiquement activé lorsque vous synchronisez votre téléphone à un compte Microsoft.

3. Sauvegardez vos fichiers

back up

Pouvoir effacer ou verrouiller votre appareils via le web est une excellente chose mais quid de vos données ? Le risque est de tout perdre, mais bien heureusement, grâce aux téléphones modernes, il n’est pas difficile de dupliquer le contenu stocké enregistré dans votre smartphone.

Google va prendre soin de toutes vos données, mots de passe WiFi et paramètres du téléphone si vous activez la fonction « sauvegarder et réinitialiser ». Vos contacts, emails et calendriers sont automatiquement synchronisés dans le Cloud, bien sûr. Apple propose le même type de fonction via iCloud et le paramétrage vous attend section « Stockage et sauvegarde ».

En ce qui concerne le contenu média de type photos, vidéos, musiques, assurez-vous de les sauvegarder automatiquement. Les solutions ne manquent pas, iCloud, Google+ Photos, Dropbox, OneDrive, Flickr et bien d’autres.

4. Configurez vos applications

où êtes vous connecté

Vous ne voulez probablement pas que les voleurs suppriment vos fichiers de Dropbox ou pire, ne les postent sur Facebook. Il est capital de passer par la double authentification pour les services où vous déposez des fichiers personnels, citons à la pelle iCloud, Google, Dropbox, Facebook, Twitter et autres.

La plupart de ces applications et sites comprennent également des outils de déconnexion à distance. Par exemple, dans les paramètres de sécurité de Facebook, vous pouvez voir en temps réel où vous êtes connecté. Si ce n’est pas vous, vous n’avez qu’à jeter la personne dehors (la déconnecter, quoi !).

Dans Gmail, cliquez sur « Détails » dans le coin en bas à droite de votre boîte de réception pour afficher les informations propres aux connexions récentes. Encore une fois, vous aurez la possibilité d’annuler à distance toute activité suspecte.

 5. Chiffrez vos données

Le chiffrement de données ajoute un niveau supplémentaire de sécurité, et même pour les pirates les plus déterminés, il devient complexe d’obtenir des renseignements personnels. C’est parfois rébarbatif, mais cela en vaut la peine.

Sur iOS, cela se fait automatiquement dès que vous définissez un mot de passe. Sur Android, c’est une option séparée que vous trouverez dans le volet sécurité, au sein de la section Paramètres. Cela peut prendre un certain temps de chiffrer entièrement votre appareil pour la première fois, mais une fois que le processus initial terminé, vous pourrez utiliser le terminal comme d’habitude, en toute sécurité.

C’est une fonction qui est également disponible sur BlackBerry et Windows Phone, mais dans ce dernier cas, ladite fonction est uniquement disponible auprès des utilisateurs professionnels et doit être réglée au niveau du serveur Exchange.

Tags :Sources :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Le plus simple reste d’utiliser un téléphone comme un téléphone, pas comme un disque dur externe …

    Sauvegarder ses données via le WEB c’est bien, mais c’est aussi les offrir à Google ou Apple.

  2. Le seule blackberry piraté fut un BlackBerry Torch les iphones et autres android et windows se font pirater régulièrement blackberry c est plus dur c’est une des raison pour lesquels la nsa à voulu que le président Obama change de tel car trop sécurisé et la loi américaine dit que les sms et mail du président doivent être ouvert au public 5 ans après la fin du mandat du président et blackberry se base sur plusieurs chiffrement

    1. Vu qu’il n’y a plus que 4 ou 5 BlackBerry encore en circulation (troll ^^) c’est pas super.

      Et puis je pense que la plupart des voleurs s’en battent les …. des données présentes sur le phone.

  3. Ça ne sert à rien, le voleur n’a qu’à demarer le téléphone en mode recovery, faire un wipe data/caché et hop un téléphone e comme sorti d’usine :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité