Google espionne, mais coince un pédophile !

Pedobear

Google aime vos données et est prêt à tout pour les obtenir. On apprend aujourd’hui qu’il recoupe la numérisation automatique des images avec le scanne systématique de nos emails. Doit-on être outré ? L’alliance a permis d’arrêter un délinquant sexuel.

Suivez Gizmodo sur les réseaux sociaux ! Sur TwitterFacebook ou Google+ !

De nombreux utilisateurs de Gmail savent que le service scanne les mails afin de faire correspondre des mots-clés publicitaires. Le process est certainement « limite », mais il est même inscrit dans les conditions d’utilisation depuis le mois d’avril de cette année. En somme, si vous utilisez le service, vous êtes censé être conscient que vos emails sont passés au crible. Grand prince, la société met en garde explicitement en indiquant que

« Les systèmes automatisés analysent votre contenu pour le bien de la publicité, la personnalisation et la sécurité ».

Parmi les autres fonctions de Google, la firme pratique la numérisation d’image automatisée. Il ne s’agit pas de vous traquer et de reluquer vos photos personnelles, le système a pour but avoué de traquer les pédophiles et la pédopornographie. Nous pouvons affirmer une chose aujourd’hui, les deux systèmes se recoupent.

Les deux systèmes se recoupent !

Nous prendrons pour caution cette affaire : les recherches au sein d’une boîte de réception Gmail ont conduit à l’arrestation d’un délinquant sexuel. Effectivement, les algorithmes de Google ont décelé nombre de photos aussi illégales que confondantes sur cette boîte de messagerie.

La procédure mise en place par le géant est assez simple : il a identifié des images pour le moins douteuses et en a immédiatement informé les autorités compétentes. Une fois que la Police a obtenu un mandat de perquisition, elle a pu acter par elle-même de la présence desdites images. Des photos auxquelles elle n’aurait jamais pu avoir accès par les méthodes traditionnelles.

Certes, la NSA espionne nos conversations pour lutter contre le terrorisme, mais ce n’est pas la panacée de tous les commissariats de quartier. Par ailleurs, si les autorités obtenaient ces clichés sans enquête ou par un biais hasardeux, ils pourraient être sujets au vice de procédure. Ici, en acceptant les conditions d’utilisation de Gmail, l’homme a également accepté de voir ses courriels scannés.

Plus intéressant pour la lutte contre la pédophilie en ligne, le délinquant n’a pas laissé une seule autre trace ailleurs sur le web. Aucune activité suspecte n’a été identifiée en dehors de sa boîte de réception Gmail.

Alors que certains peuvent s’interroger sur les implications inhérentes à la protection des renseignements personnels, il s’avère que ces deux pratiques, une fois jumelées, sont extrêmement efficaces pour déceler des pratiques illégales.

Tags :Sources :khouVia :businessinsider
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Donc google ce permet de nous espoinner une fois de plus au nom de la protection contre la pédophilie.
    Je pense qu’on est tous d’accord pour dire que la pédophilie c’est mal mais y as peut être une limite, et tout ceux qui diront que si on a rien à ce reprocher alors c’est pas grave n’ont rien compris sur le droit à la vie privé.

  2. Je pense que google s’en bat de votre vie privée de ou vous avez passé vos vacances ou de quoi vous parlez tant que ça reste dans la limite légale.
    Si vous êtes par content il y à mille et un projet de communication cryptée totalement insondable…

    1. C’est malheureusement le propre de toute cette technologie.
      Pendant qu’on applaudit béatement sur un pédophile arrêté, les autres s’équipent des dernières technologies de cryptographie, avec leurs amis dealers, proxénètes et marchands d’armes.
      Cessons de nous voiler la face, la lutte est inégale en notre défaveur….

  3. « pour déceler des pratiques illégales » …
    Le légal peut rapidement devenir illégal, il suffit d’un vote d’un texte de loi liberticide.

    Sur le même principe, on peut imposer des webcam chez tout le monde « sous principe de précaution en cas d’accident » ou encore « Afin d’attraper des terroristes qui prépare leurs coups chez eux » …

  4. Donc en fait, si je spam la boite mail d’un mec avec des images pédophiles aux USA, je l’envoie en taule? (Aucune autre trace sur le web dans l’article)

    1. c’est déjà en pratique dans le milieu politique et dans le monde des affaires afin de déstabiliser, de virer une personne. c’est surtout en pratique dans le privé, où des femmes, des hommes jaloux veulent mettre une ambiance délétère dans un couple ou bien des étudiants qui veulent se venger d’un prof.

      des personnes créent des faux comptes mails via différents proxys puis ils arrosent ta boite mail.

  5. Allez zouuuuuu, on sort du chapeau un cas fortuit et isolé pour justifier l’analyse et la lecture de millions de mails privés en jouant de préférence sur la corde sensible qui va amener les masses populaires à accepter cette intrusion dans la vie privée, un pédophile, pensez bien ma bonn’dame, heureusement qu’on surveillait dites donc!…
    Ça ressemble à un coup monté juste avant que n’éclate une affaire du style « Gogole nous espionne » (Nan? C’est vrai?).
    Désabusé devant les libertés que prennent les gros d’Internet.

  6. C’est bien d’attraper ces criminels mais cela donne un peu trop de pouvoir à une société privé qui peut à volonté envoyer en prison et détruire la vie d’une personne simplement piratant son PC pour y mettre des images (rien de plus simple pour google) puis de le « découvrir par hasard dans sa boite mail »

  7. C’est pas pour faire l’avocat du diable, mais en utilisant les services de Google vous acceptez ce genre de pratique. Le mieux est de lire les CGU et autres avant de crier au scandale.

    Ça me fait rire les gens qui crient au scandale sur ce genre de dossier mais qui ont un compte Facebook rempli de photo et d’info personnelles…

  8. En sachant cela, certaines organisations pourraient même considérer que toute personne qui n’a pas de compte gmail, a quelque chose à cacher

  9. Putain mais on a l’impression que le net n’est qu’un repère à pédophile et qu’il s’en cache un derrière chaque blog/site/e-mail.
    L’est pas un peu grosse la ficelle de Google là ?!

  10. euh, c’est moi ou si le gouv Chinois faisait ça on en parlerais aux infos et ont citerait les droits de l’homme qui sont bafoués ? Mais bon, là c’est google, c’est les USA donc ils ont le droit de tout faire et nous on applaudit comme des c**…

    d’ailleur l’article le dit lui mm : « Des photos auxquelles elle n’aurait jamais pu avoir accès par les méthodes traditionnelles. »
    Soit des photos auxquelles elle n’aurait jamais pu avoir accès par des methode legale, car oui dans un monde de droit on ne peux pas aller fouiller dans les affaire des gens, et leur mail privé, sans une sorte d’autorisation judiciaire.

    bon, sur ceux il ne faut plus que j’envoie des photo des mes enfants à mes parents sinon je vais avoir des problèmes, car les photos de ma fille qui est dans la piscine du jardin c’est dans le rouge pour les algo de google…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité