L’homme qui a escroqué 300 000$ de matériel à Apple

Apple Store Chine

Parce que les produits Apple coûtent cher et jouissent d'une bonne réputation, ils sont une cible de choix pour les voleurs en tout genre. Si certains n'hésitent pas à braquer des entrepôts ou des magasins, d'autres usent de méthodes plus subtiles. Un jeune Américain aurait ainsi escroqué Apple non pas une mais quarante-deux fois.

Suivez Gizmodo sur les réseaux sociaux ! Sur TwitterFacebook ou Google+ !

La plainte a été déposée par des agents spécialement dépêchés pour cette enquête. Elle vise Sharron Laverne Parrish Jr, 24 ans. L’homme aurait trompé les employés des Apple Store de 16 états différents depuis Décembre 2012, récupérant ainsi 309 768$ de matériel.

Mais comment est-ce possible ? Le modus operandi était bien rôdé. L’accusé entrait dans les magasins, tentait d’acheter des produits avec ses cartes de crédit, toutes bloquées par ses différentes institutions bancaires. Lorsque la machine refusait le paiement, l’homme s’offusquait et proposait d’appeler sa banque pour résoudre le problème en obtenant un code d’autorisation bancaire. Un appel fictif, bien évidemment. Seulement voilà, il suffit que le code ait le bon nombre de chiffres pour que le paiement soit validé par les machines, le code en lui-même n’étant pas vérifié.

Il lui aura ainsi simplement fallu écumer les Apple Store du pays, pour ne pas se faire repérer, du moins pas trop rapidement, et repartir de ce fait gratuitement avec moult produits Apple. Et là où la situation est plutôt dérangeante, c’est que ce sont les employés des magasins, et par là-même Apple, qui devront endosser toutes ces pertes, et non les banques, puisque les paiements ont été autorisés par les employés.

Le procès de Sharron Laverne Parrish nous dira ce qu’il en est. Et qui sait, peut-être que le système bancaire en cause sera mis à jour…

Tags :Via :Business Insider
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. $300 000???
    Ça paraît beaucoup, si on ramène ça à la valeur réelle du matériel récupéré, il doit y en avoir pour $20 000.
    Muhahahahahaaaaaa!

  2. Du manque de formation du personnel chez Apple… Ce n’est certainement pas au client d’appeler le centre bancaire pour obtenir un numéro d’autorisation, mais bien au commerçant… Là ça revient pour le bonhomme à dire « Je viens d’appeler ma banque, ils sont OK, vous pouvez accepter ma transaction en mode manuel… »

  3. est-ce que ce système fonctionne avec les banques françaises ? j’ai jamais entendu dire qu’on pouvait appeler sa banque pour obtenir un code par téléphone et effectuer un achat.

    1. Oui tu peux le faire avec une amex, et rentrer 00 en code, certaines cartes tu es obligé d’appeler pour valider l’achat, en general fait par le commercant. Mais le code est mauvais ca veut dire qu’il n’y a pas eu d’appel aupres de la banque, et du coup c’est une erreur du commercant…

    2. Non ça fonctionne pas pour deux raisons :

      Le système de CB peut vérifier que le compte est bien en positif voir même dire si il y a bien la somme dessus.
      Exactement pareil pour les chèques certains magasins le passent sur une machine qui vérifiera également si le compte est bien renfloué…

      1. Quand on ne sait pas, il vaut mieux se taire.
        1°) C’est tout à fait possible avec les CB françaises : cherches « appel phonie CB » sous Google
        2°) Les système chèque ne va pas vérifier sur les comptes des clients, mais le fichier des chèquiers volés.

        1. Quand je bossais en caisse de supermarché, on avait ça de temps en temps, et c’était bien la responsable en caisse centrale qui gérait les « appel phonie »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité