Test : Caméra FLIR ONE, offrez la vision thermique à votre iPhone

Caméra FLIR ONE

Auriez-vous envie d'avoir la même vision thermique qu'un Predator ? Bien sûr que oui. Bonne nouvelle : c'est possible. Et si pouvez même faire abstraction de son prix, sachez que c'est certainement l'un des gadgets les plus sympathiques destinés à l'iPhone.

Suivez Gizmodo sur les réseaux sociaux ! Sur TwitterFacebook ou Google+ !

De quoi s’agit-il ?

La vision de Predator sur votre téléphone ! Il s’agit d’une coque pour iPhone disposant de deux caméras sur sa façade, l’une pour des prises de vue classiques, l’autre pour des images thermiques. Un gadget à 350$ (260€) qui transforme votre iPhone en machine à détecter les sources de chaleur, et qui permet donc de voir dans le noir complet. La supervision militaire dans votre poche, en somme !

Pourquoi est-ce important ?

La vision thermique pour iPhone. Faut-il vraiment que je vous l’épelle ?

Caméra FLIR ONE

S’il vous fallait une explication plus pratique, nous dirions que l’imagerie thermique offerte par la FLIR ONE ne devrait être utile qu’à un petit nombre d’entre vous. Versez de l’eau chaude dans une canalisation bouchée et la vision thermique vous dira précisément où c’est bouché. Mettez la caméra près d’un mur, observez bien et vous pourrez deviner le passage des câbles électriques pour éviter de les sectionner durant vos travaux. Elle peut voir à travers la fumée aussi. Elle peut confirmer si votre feu de camp est bien éteint. Elle peut aussi vous aider à traquer Arnold Schwarzenegger dans la jungle d’Amérique du Sud.

Mais c’est surtout vraiment impressionnant de s’en servir sur tout et n’importe quoi.

Design

Il s’agit d’une grosse coque pour iPhone. Un peu plus épaisse que la plus grosse des batteries Mophie, mais pas trop pour ne pas rentrer dans la poche de ma chemise. La FLIR ONE se recharge par microUSB et lorsqu’elle est en fonctionnement, elle n’aide pas à recharger votre iPhone ni à drainer votre batterie. Elle est juste là lorsque vous en avez besoin. Et si vous n’en avez pas besoin pendant un certain temps, vous pouvez simplement ôter la grosse partie thermique.

Caméra FLIR ONE

Le FLIR ONE ne se repose pas sur la caméra de l’iPhone pour effectuer sa magie thermique, il dispose de sa propre paire de lentilles. L’une d’elles est la caméra thermique à proprement parler, l’autre n’est qu’une caméra classique. En superposant les deux images, on obtient un résultat avec les informations thermiques. La caméra classique offre une définition de 640 x 480 pixels, une bien faible qualité donc, ce qui pourrait être un problème si ce n’était pas pour le module thermique.

Puisqu’elle n’utilise pas la caméra de l’iPhone, la FLIR ONE a aussi ses propres applications. Pas une, mais cinq en réalité. La première permet de prendre des photos et des vidéos. Il y en a une autre pour les panoramas. Une autre encore pour les timelapses. Une autre pour la « peinture », vous permettant d’utiliser vos doigts pour peindre une image thermique sur une image classique – ou effacer une image classique pour révéler l’image thermique, c’est selon -. Et enfin, une pour les gros-plans, puisque les caméras juxtaposées de la FLIR ONE ont grande peine à superposer les images normale et thermique prises en gros-plan. L’application macro vous permet de corriger ce problème en jouant avec les calques.

À l’usage

La vision thermique est fantastique. Vraiment fantastique. Arrêtez-vous une seconde et réfléchissez-y. Ce serait vraiment super de pouvoir voir le monde uniquement avec ses variations de température, non ? Convaincu ? Bien, continuons.

Voici quelques questions auxquelles il est possible de répondre avec ce nouveau super-pouvoir :

Caméra FLIR ONE

Où devrais-je m’asseoir dans le métro ?

Caméra FLIR ONE

D’où vient ce courant d’air ?

Caméra FLIR ONE

Où ma pizza est-elle le plus chaud ?

Caméra FLIR ONE

Quelle bouteille de soda acheter ?

Il vous en faut davantage ? Voilà un petit bonus. Boire de l’eau n’aura jamais aussi fun !

Et ce n’est que le début. La vision thermique ne permet pas de voir à travers les murs (ou le verre) contrairement aux croyances populaires mais elle permet de voire dans le noir le plus total, et il y a encore bien d’autres utilisations. Vous pouvez laisser des messages secrets sur les murs en utilisant la chaleur résiduelle de vos mains ou suivre quelqu’un à la trace en observant la chaleur de ses empreintes. Les possibilités sont infinies.

Et la plupart du temps, la FLIR ONE pourra vous aider. Utiliser votre nouveau super-pouvoir est très simple : il suffit de lancer l’application, d’ouvrir l’obturateur des deux caméras et de viser votre cible. Avant de déclencher la prise de vue cela dit, il faut calibrer les capteurs en lançant une lecture de la chaleur ambiante. Pour ce faire, il suffit d’entrouvrir l’obturateur jusqu’à ce que l’application vous dise qu’elle est prête – opération qui prend environ une seconde – et vous êtes prêt.

Un seul étalonnage suffit généralement même si vous prenez plusieurs objets au même endroit. Mais si vous souhaitez vous déplacer, il faudra recalibrer la machine. Non, l’appareil n’explosera pas si vous ne le faites pas, les clichés ainsi obtenus auront toujours l’air fantastique et vous donneront une idée générale de ce qui se passe. Par contre, sans valeur de référence, le cliché entier pourrait être trop chaud ou trop froid, et vous pourriez perdre certains niveaux de détails.

Voici une image de l’air-conditionné dans une rame de métro depuis une plateforme chaude :

Caméra FLIR ONE

L’étalonnage pose davantage de problème en vidéo. Comme vous l’avez peut-être remarqué dans la vidéo de démonstration ci-dessus, les couleurs d’arrière-plan ont l’air psychédélique. C’est la FLIR qui se recalibre pour tout remesurer, image après image, à mesure que la vidéo est prise. Et comme il y a avait de gros extrêmes, le résultat est plutôt délirant. Pas impossible à regarder mais bien en-deçà de la qualité de la vision d’un Predator.

Tout cela peut être plutôt fâcheux si vous êtes en train d’essayer de prendre un bon cliché thermique du clavier du distributeur à billets en ayant peur que quelqu’un vous surprenne et qu’un homme de la sécurité s’apprête à vous taper sur l’épaule. Non, il ne gobera pas votre « Attendez, je fais ça pour un test et en photo, c’est mon propre code de carte ! »

Caméra FLIR ONE

Les formes très contrastées de bleu, rouge, jaune et orange sont évidentes à interpréter, mais la FLIR ONE propose d’autres options, options que vous pouvez sélectionner dans les différentes applications. Contrairement aux filtres d’Instagram par exemple, certains n’ont qu’un seul et unique but. « Chaud » par exemple isole les températures les plus chaudes. « Froid » fait de même avec les plus froides. Les autres permettent d’afficher de plus subtiles différences.

Caméra FLIR ONE

On a aimé

La vision thermique. C’est vraiment, vraiment amusant. Et le fait que le tout puisse tenir dans un équipement si petit et (relativement) abordable, c’est du tout bon !

Son apparence n’est pas non plus déplaisante. Alors oui, la coque de la FLIR ONE est volumineuse mais elle paraît plutôt fine. Et les deux caméras juxtaposées ressemblent à un petit robot avec une cravate.

Caméra FLIR ONE

Si vous voulez ôter le module caméra quand vous n’en avez pas réellement besoin, il vous reste une coque de protection plutôt jolie et minimale pour votre iPhone. Vous n’aurez pas à vous tracasser, votre appareil sera protégé.

Oh, et vous ai-je déjà dit que la vision de Predator, c’était fantastique ?

Caméra FLIR ONE

On n’a pas aimé

Cinq applications séparées, c’est ridicule. Les gens de FLIR n’ont pas été très clairs à ce sujet mais il semblerait qu’il vous faudrait payer pour profiter de ces petits bonus. Cela expliquerait pourquoi tout n’est pas regroupé dans une seule et unique application mais cela n’en reste pas moins ennuyeux. Les designs des applications ne sont pas non plus très bien réalisés. Elles enregistrent ainsi parfois en portrait alors que vous êtes en paysage.

La FLIR ONE fonctionne en prenant une image classique et une thermique simultanément mais il ne vous donne pas les deux. Dans l’application, vous pouvez passer de l’une à l’autre. Mais dès lors qu’il faut exporter vos clichés, il n’y a plus que l’image composée.

J’ai aussi souvent perdu la connexion. Je ne suis pas sûr que ce soit la connexion physique entre le téléphone et l’étui ou si la caméra s’est simplement mise en veille, la rendant indétectable par le téléphone. Dans un cas comme dans l’autre, il aura très souvent fallu fermer l’application complètement et détacher puis remettre en place la caméra… Entre ça et l’étape obligatoire d’étalonnage, le FLIR ONE ne fonctionne pas vraiment instantanément, il vous faudra quelques secondes pour être opérationnel.

Et alors, j’achète ?

Non. Vous pourriez en avoir très envie, et c’est naturel. Mais ne le faites pas. D’abord, 350$, c’est une sacrée somme, et même si la FLIR ONE est très amusante, elle ne vaut pas que l’on dépense autant. Et puis, si vous êtes une personne normale, il sera difficile de lui trouver un véritable intérêt. Les bricoleurs et certains professionnels pourraient lui trouver une certaine utilité, de quoi rentabiliser l’achat, mais il y a de fortes chances que pour vous, ce soit impossible. Sans parler du fait que l’expérience est encore relativement grossière.

Ne vous inquiétez pas ! La FLIR ONE est un super gadget de technologie, mais ce qui est encore plus important, c’est ce qu’elle signifie. La vision thermique se miniaturise, le capteur thermique est ici plus petit qu’une pièce de 10 centimes. Il y a quelques années encore, il fallait un sac entier pour utiliser un GPS : aujourd’hui, il tient dans notre poche. L’imagerie thermique suit la même voie. Dans quelques années, ce sera plus facile et encore plus bon marché que jamais d’utiliser une telle caméra pour révéler l’invisible qui nous entoure. Considérez la FLIR ONE comme un avant-goût de ce qui nous attend. La technologie n’est pas encore prêt à être commercialisée mais il ne faudra pas longtemps avant que ces fonctionnalités futuristes s’invitent sur tous nos smartphones.

La FLIR ONE n’est disponible que sur le site officiel (en précommande mais les livraisons devraient débuter dans les prochains jours) et bientôt dans les Apple Store.

(article publié à l’origine sur Gizmodo.com)

Tags :Sources :Site OfficielVia :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité