Nos hamburgers seront-ils bientôt faits par des robots ?

Robot hamburger

Si les fast-foods attirent toujours davantage de clients, il peut parfois s'avérer pénible de devoir attendre que son burger soit préparé. Même si l'opération prend à peine quelques minutes, avec ce robot, il ne faudra qu'une dizaine de secondes pour assembler votre met !

Suivez Gizmodo sur les réseaux sociaux ! Sur Twitter, Facebook ou Google+ !

Les robots s’invitent partout, dans tous les domaines, ce n’est plus à démontrer. Avec l’invention de Momentum Machines – une société de San Francisco dans laquelle on retrouve des ingénieurs de Berkeley, Stanford, UCSB, USC et certains anciens de la NASA ou de Tesla Motors -, vos burgers seront prêts en moins qu’il n’en faut pour le dire.

L’accompagnement est préparé à l’avance et stocké, la viande hachée, elle, est préparée au moment où vous passez commande, pour assurer la fraîcheur de votre burger. Selon les inventeurs, 10 secondes suffisent pour assembler ledit burger.

Robot hamburger

Avec un robot, une grosse partie des 100 000€ dépensés en moyenne chaque année pour la préparation des commandes pourrait être économisée et réinvestie dans les ingrédients en eux-mêmes, par exemple, permettre d’augmenter l’espace dans les restaurants ou d’améliorer le service. Les possibilités sont nombreuses.

Et vous, pour ou contre le robot-cuisto qui vous prépare votre burger ?

Tags :Sources :Site OfficielVia :Ask Men
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. C’est pas beaucoup de différence par rapport à un humain. Au bout de 5 ans de restauration rapide, j’assemble un Giant (ou autres) en à peine plus de temps… Et quid du temps de cuisson de la viande ? c’est un temps incompressible ça !

    1. dans la restauration rapide c’est généralement des jeunes qui en ont rien a foutre vu que c’est seulement un travail d’étude OU des ratés qui ne savent pas travailler du tout. je sais comment ça marche j’étais assistant gérant d’un mcdonald.
      c’est toujours a se faire remplacer a la dernière minute ou n’appelle tout simplement pas et je me ramasse avec un employer en moins pendant le souper. Ils sont pas propre du tout., toujours a leur rappeler de se laver les mains au 30 minute. Il faut que tu jongle en pro pour les horaire différente de chacun et les foutu vacance d’été. Sans oublier les idiotes d’usine a bébé qui nous servais de caissière toujours en vacance maternité ou avec la grosse bedaine qui veux pas lever le petit doigt. J’en passe tellement.

      un robot lui., pas de pause, toujours constant, toujours a ses chiffre de travail, ne se touche pas la sueur de front pour continuer ses burger sans se laver les mains, pas de congé, pas de vacance, pas de congé maternité, pas de démission sans préavis, pas d’augmentation de salaire, pas de chicane entre employer, travail 24h par jour, pas de blessure……. C’est pas pour rien que les robot vont prendre nos place dans le futur. Travail a la chaine et tout ce qui est sur la route grâce au voiture autonome.

      1. J’ai bien envie de te répondre mais tu ne le mérites pas. J’ai fais 5 ans comme manager chez la concurrence et j’avais une équipe solidaire les uns des autres, organisées, rigoureuses et qui bossait très bien.
        J’espère que les équipiers avec qui tu bossais t’on bien pourri ton temps de travail, pauvre mec !
        Heureusement que tout les encadrants ne sont pas comme toi…
        Si seulement tu pouvais te retrouver dans un de ses restaurants-robots et te faire coincer la b*te dans la machine, on serait sauf, tu ne risquerais pas de te reproduire !

        1. c’est trop tard pour la reproduction haha.
          et tu invente une belle petite histoire c’est bien beau. C’est possiblement vrai aussi mais si c’est le cas tu est vraiment chanceux parce que la majorité des fast food c’est de la totale merde.

      2. De ce que je comprends surtout Kev, c’est que
        1/ Comme recruteur, tu étais vrament moyen (sinon tu aurais recruté des équipiers un peu plus motivés et en faisant attention à ton team-building)
        2/ Tu as zappé la dimension « formation » indispensable (ne serait-ce que pour qu’ils comprennent pourquoi l’hygiène est importante)
        3/ Comme manager tu as sans doute loupé la dimension « management humain » qui t’aurais permis d’impliquer tes équipiers
        J’en passe tellement…
        Ma conclusion : Tu as bien fait de changer de boulot.
        M’enfin moi, ce que j’en dis….

    1. Les photos se sont des suggestions de présentation, misent en scène pour montrer au client les ingrédients présents dans les sandwichs. Et puis c’est comme toute la, industrie alimentaire, des photos pour donner envie de manger et de consommer encore et toujours plus.

  2. C surtout qu’enfin on n’obligera plus aucun humain à cette activité ingrate !

    Vivement que l’automatisation mette tout ce beau monde au chômage ! On a que trop bossé durant l’Histoire ! UNpeu de congé obligatoir ne fera de mal a personne !

    1. Encore faudrait il trouver une activité de remplacement. Le nombre de personnes que j’ai connu la ou je bossais et qui n’avait guère le choix : restauration rapide ou rsa. Le choix est vite fait malheureusement… Quant tu arrives à bout de tout la restauration rapide reste un moyen d’assurer un minimum de revenu.

      1. C’est courageux a toi de parler comme ça, il n’y a pas de sous métier et la restauration rapide est un bon tremplin pour certain. J’ai rien contre les machines mais chaque chose à sa place et une machine n’a rien a faire dans un restaurant. Certe, elle ne crache pas dans les hamburger mais elle crée du chômage et en ce moment, on a pas besoin de ça en France ni ailleurs.

        1. Une machine n’a rien à faire dans un restaurant ? Ce sont les franchisés ou les propriétaires de ces chaînes d’établissement qui décideront.
          Un robot n’est qu’une machine et il y a longtemps que nous utilisons des robots pour nous faciliter la vie y compris chez soi (robot aspirateur ou simple robot mixer par exemple). L’usage des robots ne fera que se développer étant donné que c’est un secteur de pointe en plein essor et que les usages des robots se diversifie. A cela il faut ajouter d’autre considérations : les robots augmentent considérablement la productivité quand il s’agit de tâche répétitives et stupides. Les robots ne tombent jamais malade, il est inutile de les payer, ils ne font jamais grève et ne sont pas syndiqués. De plus ils n’ont pas besoin de pause ni de congés. Il est donc évident qu’après les robots hôtes de caisse, nous verrons l’avènement des robots assembleurs de sandwiches, que l’on veuille ou non et ce n’est que le commencement d’une mutation. Bill Gates l’avait prédit. D’ici quelques années l’usage des robots qui se sera généraliser y compris dans le secteur des services aura sera la cause de la disparition d’un nombre considérable d’emplois. Il est donc temps puisque cela semble inéluctable de s’interroger sur le type de société que nous voulons. Doit-elle toujours être fondée sur le travail alors que celui-ci disparait et que c’est ce que nous avons souhaité ? Ce ne sont pas les robots qui créent le chômage mais leur emploi massif, parfois souhaitable. Le vrai problème maintenant est plutôt : doit-on continuer à vivre dans une société archaïque sur le plan sociétal alors que l’évolution technologique nous permettrait d’imaginer bien mieux pour tous ?

  3. Enfin, ce serait une révolution. Les étudiants qui travaille au mcdo ne sont pas sympas et crachent dans les burgers, bien fait pour eux.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Ou comment faire de ton cas perso une généralité… Tu as fais le tour de tous les fast-food (mcdo ou autres) pour pouvoir dire ça ?
      C’est comme si je disais « Les mecs qui on pour pseudo Charly sont des nains », ça ne tient pas plus debout.
      Et il n’y a pas que des étudiants à y bosser, loin de là…
      Mais tu dois être le genre de mec qui conchie mcdo mais qui y va quant même et qui pourri les employés en caisse, je vois très bien le genre de client 😉

    2. Tout à fait d’accord avec mon confrère et pour avoir bosser au mac do pendant deux mois les étudiants sont loin d’être en majorité bon nombre n’ont que cette activité et rien d’autre autrement dit sur 75 employés dix tout au plus étaient étudiants..
      Bonjour ton objectivité et non je ne crache pas dans ton sandwich c’est déjà assez chiant de voir un manager con comme un ballet gaspiller sans sourciller alors tu vas pas en plus cracher dans la nourriture..
      Tes commentaires désobligeant reflète ton arrogance qui n’a d’égal que ta bêtise.
      Complet toi à dénigrer des étudiants et/ou des employés de fast food juste pour sembler plus malin que tu ne l’es vraiment, ça ne t’aideras pas à changer le minable en manque de confiance que tu es 😉

  4. Le bon sandwich fait maison d’une brasserie avec de la vraie viande 😉 c pas plus cher sans dessert et avec de l’eau mais c’est bien meilleur et rassasiant…

  5. Et personne n’est choqué par :
    « réinvestie dans les ingrédients en eux-mêmes, par exemple, permettre d’augmenter l’espace dans les restaurants ou d’améliorer le service. Les possibilités sont nombreuses. »
    Vives les ingrédients !! La taille de la salle et le service ? MERCI L’INGRÉDIENT de folie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité