Le père des pop-ups s’excuse pour sa création !

Pop-up

Si vous deviez citer la chose la plus désagréable d'Internet, vous citeriez probablement la publicité. Et parmi les nombreuses formes qu'elle peut prendre, la pop-up est certainement la pire. À tel point que même son inventeur a tenu à faire ses excuses publiques...

Suivez Gizmodo sur les réseaux sociaux ! Sur Twitter, Facebook ou Google+ !

Actuellement directeur du « Center for Civic Media » au célèbre Massachusetts Institute of Technology, Ethan Zuckerman a récemment écrit qu’il ne savait pas ce qui allait advenir des lignes de code du tout premier popup. C’était il y a maintenant plus de vingt ans. À l’époque, il travaillait pour Tripod.com, qui tirait ses revenus de la publicité.

« C’était une façon d’associer une publicité avec une page utilisateur sans la placer directement sur la page, une pratique que les publicitaires ne souhaitaient pas pour ne pas associer leur marque avec le contenu de ladite page. » Pour être plus précis, c’était un constructeur d’automobile qui avait une publicité vantant le sexe anal…

« Je suis désolé. Nos intentions étaient bonnes », même si clairement orientées vers la publicité. Et malheureusement, les excuses de son inventeur ne sauraient empêcher leur déferlement sur le web, et avec eux, virus et autres scams.

Dans sa longue lettre, Ethan Zuckerman insiste sur le besoin urgent qu’aurait Internet à se débarrasser d’un business model basé sur la publicité. C’est à lire en intégralité et en anglais sur The Atlantic.

Tags :Via :Pocket-lint
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. je vois pas le rapport avec l’image d’illustration ??

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Ben c’est l’illustration d’une fenêtre pop-up, avec la croix pour quitter et le tick pour accéder à la pub/continuer.

      Ils auraient mis l’image d’un site blindé de pop-ups, tu aurais trouvé le moyen de te plaindre aussi (« mais je me plains pas nanani… », oui oui, je sais…).

    1. calgon : étrange cette demande, tu ne me connais même pas. Sans me faire de fleurs je ne suis pas une geekette boutonneuse, les mecs ne me lâchent plu quand ils voient que c’est mon truc l’informatique, mais il y a un caractère derrière..!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité