Ignore No More, l’application que les parents vont adorer

Ignore No More

Parmi les différentes solutions et applications qui permettent aux parents de "fliquer" leur progéniture, il en existe désormais une nouvelle, baptisée "Ignore No More".

Suivez Gizmodo sur les réseaux sociaux ! Sur TwitterFacebook ou Google+ !

Cette dernière application vient d’être présentée aux États-Unis par une mère de famille agacée par le fait que ses enfants filtrent ses appels. Elle a donc réfléchi à une solution qui lui permettrait de lutter contre ce phénomène, en forçant ses ados, et tous ados récalcitrants, tant qu’à faire, à respecter d’avantage les appels de leurs parents.

« Ignore No More » est donc née de cette réflexion. L’application permet aux parents de bloquer, purement et simplement, le téléphone mobile de leurs enfants si ces derniers venaient à ignorer leurs appels. Aux parents d’installer l’application sur leur propre téléphone ainsi que sur celui de leurs enfants, ce qui pourrait toutefois être relativement complexe chez certains sujets.

Le déblocage d’un appareil nécessite la saisie d’un mot de passe détenu uniquement par les parents. Si l’enfant – pardon, l’ado – souhaite débloquer son téléphone, il doit donc contacter ses parents, appeler une liste de contacts prédéfinie par ses parents étant la seule fonctionnalité laissée ouverte sur son mobile.

L’application est désormais téléchargeable sur Google Play au prix de 1,49 euros.

Tags :Via :phandroid
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Aux parents d’installer l’application sur leur propre téléphone ainsi que sur celui de leurs enfants, ce qui pourrait toutefois être relativement complexe chez certains sujets.

    Je vois pas trop ce qui est compliqué, c’est les parents qui paye leurs forfaits, encore faut-il que les parents ont encore le contrôle sur l’adolescent et pas le contraire

  2. Si les parents on besoin de ça c’est qu’il ont déjà des problèmes avec leurs enfant … Mieux vaut essayer de les résoudre que de les forcer a installer une appli pour les contrôler encore plus … Ce qui risque de créer plus de problème . En sachant aussi que quasiment tout les adolescents on des connaissance qui savent s’occuper de ce genre de problème sur le téléphone … Bref encore une appli uniquement destiné au parents , sans prendre en compte l’enfant

  3. Moi, j’ai un truc gratuit pour eux, ça s’appelle « confiscation illico no more pendant une semaine ».
    Je peux assurer que les gamins ne filtreront plus les appels parentaux.

      1. Extrême mais pas faux.
        À mon époque on savait survivre sans avoir un GPS constamment connecté dans le derche ^_^
        … Et je crois qu’on vivait mieux, on n’était pas esclave de la techno mais comme l’a fait remarquer darkfloo plus haut, si filtrage il y a, alors le problème est plus profond et concerne l’aspect familial et non la techno actuelle.

  4. Humm …
    L’idée me semble pas mal … Mais la solution utilisé est plus que conne … Cette le parent bloque le téléphone mais au final il ne pourra plus contacter l’enfant (car celui ci continuera de filtrer) donc l’application n’a a peut près aucun effet (surtout que ça me semble plutôt simple de contré le « blocage ») si jamais la conceptrice avait réfléchis un peut plus elle aurait sûrement utiliser une autre solution, par exemple afficher le nom d’un des contacts les plus utiliser lorsqu’elle appelle depuis une liste de numéros prédéfinis

  5. « Your phone is locked. Call Mom »

    Et tu fais comment si ton téléphone est bloqué ?
    Une appli révolutionnaire de plus !

    1. « appeler une liste de contacts prédéfinie par ses parents étant la seule fonctionnalité laissée ouverte sur son mobile. »

      Désolé, mais regarder les images c’est plus de ton âge.

  6. Et ben voilà. Au lieu de céder comme des gros mous aux injonctions des zados en furie. Les’vieux’ devraient dire simplement Non. Pas de smartfon. Et ouala. Un forfait bloqué a 2 neuros. 40 SMS. Schluss.
    De mon temps on savait aussi se marrer avec une vertèbre de mamouth . les filles étaient des filles et les garçons des mecs. On grimpait dans les arbres. On se bastonnait

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité