Avec le rachat de SmartThings, Samsung veut rivaliser en matière de domotique

SmartThings

La chose n'est plus à nier, ni même à envisager : l'Internet des objets est bel et bien là. Et parmi la multitude d'objets pouvant utilement tirer profit d'une connexion au web, les accessoires de la maison sont au premier rang. La domotique est donc un créneau sur lequel les géants ont tout intérêt à se positionner rapidement. Samsung rachète ainsi SmartThings.

Suivez Gizmodo sur les réseaux sociaux ! Sur Twitter, Facebook ou Google+ !

Le géant sud-coréen vient d’officialiser le rachat de SmartThings, spécialiste de la domotique et des objets connectés, lancé en mars 2012 à la suite d’une campagne Kickstarter clôturée avec brio. L’objectif premier de la startup reste de créer une immense plate-forme dédiée aux objets connectés, plate-forme sur laquelle les développeurs spécialisés du monde entier seraient réunis. Pour l’heure, ce sont quelques 1 000 terminaux qui sont supportés et plus de 8 000 applications qui en tirent partie.

Mais c’est aussi pour sa solution domotique que SmartThings a fait de l’œil à Samsung, à tel point que celui-ci a déboursé 200 millions de dollars pour son rachat. La start-up restera autonome, sera toujours dirigée par Alex Hawkinson, mais ses bureaux déménageront à Palo Alto dans les bâtiments de l’Open Innovation Center de Samsung.

Avec pareille acquisition, Samsung rejoint deux grosses équipes déjà en place, Google et Nest, et Apple et sa solution maison, HomeKit. Une nouvelle grande guerre s’annonce…

Tags :Via :FrAndroid
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Avec pareille acquisition, Samsung rejoint deux grosses équipes déjà en place, Google et Nest, et Apple et sa solution maison, HomeKit.

    + BlackBerry QNX et le consortium ION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité