Voitures autonomes, imprimantes 3D et dons d’organes

Bree Pettis

Alors que les véhicules autonomes prennent peu à peu leur place dans les rues et que les imprimantes 3D se démocratisent, le cofondateur d’une société spécialisée en impression 3D, Bre Pettis, fait un rapport entre l’évolution de ces deux technologies... et le don d’organes.

Suivez Gizmodo sur les réseaux sociaux ! Sur Twitter, Facebook ou Google+ !

Pour Bre Pettis, l’avenir est aux véhicules autonomes. L’évolution de cette technologie devrait aller de pair avec l’amélioration de la sécurité routière et donc, permettre de quasiment en finir avec les accidents de la route. Il pose alors la question de savoir comment il sera possible de trouver des organes à l’avenir.

« […] beaucoup de personnes meurent dans des accidents de voiture. Mais ce qui est intéressant, c’est que si nous avons la possibilité de limiter les accidents de la route, et les morts, nous allons nous retrouver avec un autre très important problème sur les bras : Où allons nous trouver des organes ? »

Selon cette simple logique, moins d’accidents de la route signifient donc moins d’organes disponibles pour les dons. Mais pour le co-fondateur de la société spécialisée en impression 3D, la solution résidera… dans l’impression 3D. Toujours selon ses dires, l’une des conséquences de la pénurie des organes faisant suite à la démocratisation des véhicules autonomes sera de mobiliser encore d’avantage la communauté scientifique autour de l’impression 3D biologique. Tant il est vrai que ce domaine laisse entrevoir de belles avancées.

Tags :Via :Business Insider
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité