Microsoft anéantit 1500 fausses applications

Corbeille

Windows Phone commence à trouver sa place au sein de l'univers des systèmes d'exploitation mobiles. Se faisant, sa boutique virtuelle continue de s'étoffer, avec les aléas qui vont avec. Les fausses applications pullulent, ainsi que les escroqueries. Microsoft a décrété qu'il était grand temps de faire une vaste purge.

Suivez Gizmodo sur les réseaux sociaux ! Sur Twitter, Facebook ou Google+ !

Microsoft annonce tardivement fièrement avoir délesté le Windows Store de 1500 applications. Dans un billet de blog intitulé « Comment nous traitons les applications trompeuses au sein du Windows Store », Todd Brix de Microsoft explique que la société est en train de modifier ses exigences de certification. Le but étant d’empêcher des développeurs à l’éthique douteuse, d’escroquer les usagers. En substance, les changements incluent une attention plus profonde sur les points suivant, 

  • Le nom, qui se doit de refléter clairement et précisément la fonction de l’application.
  • Les catégories, pour s’assurer que les applications sont classées en fonction du service réel proposé.
  • Les icônes, qui devront être limpides, uniques, pour ne pas ressembler à d’autres et provoquer la confusion.

Il était temps que Microsoft fasse son grand ménage de printemps, d’une part pour la crédibilité et d’autre part, car la boutique commençait à être sacrément polluée. En une demi-heure, il était possible de trouver de fausses versions payantes d’Adobe Flash Player, Firefox, Pandora, IMDB, Candy Crush Saga, WeChat, WhatsApp, uTorrent, Picasa, Bluestacks, Minecraft, Spotify, Google Hangouts, Picasa, Clash of Clans, Blender 3D, et bien plus.

Les clients s’étant fait avoir seront même rétribués. Il n’y a plus qu’à espérer que ce niveau de vigilance se maintienne…

Tags :Sources :windows
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. C’est tout à l’honneur de Microsoft d’essayé de proposé un store de qualité plutôt que de quantité (Après avoir passé la barre des 300 000 apps, cela semble être leur nouveau cheval de bataille ). C’est un fait qu’il me semble que Apple ou Google n’ont jamais fait ( En si grande quantité et en communiquant sur ça ) , pourtant leurs stores respectifs sont également encombrés d’applications « pourries ».

    1. Google l’a déjà fait (une fois, de mémoire), et Apple n’en a pas besoin parce que les applications sont vérifiées avant d’être disponibles sur le store. (Et vu comme Apple se gave en prenant 30% des bénefs de ces applis, c’est bien la moindre des choses).

      1. « Apple n’en a pas besoin parce que les applications sont vérifiées avant d’être disponibles sur le store » O_O
        Ca se saurait si toutes les applications sous IOS était parfaites (et on serait tous sous IOS). Apple a déjà remboursé des achats in-app inappropriés , supprimé des applications iOS vérolées encodée avec XCodeGhost, le 06/11 on dénombrait 2846 aplications vérolées etc….
        Il ne faut pas mettre Apple sur un piédestal : ils ne font pas mieux que les autres dans les vérifications des applications qu’ils mettent sur leur marché (qu’ils se sucrent de 30% au passage comme tu dis [wadzat] peut-être voir même certainement mais c’est pas le coeur du débat).

  2. Slt tous les OS android, apple, Microsoft ont des fausses applications mais jamais de problème avec blackberry dois je acheter un blackberry c est la question que je me pose vu le nombre iphone ou android qui sont pirater

  3. Le problème c’est surtout qu’il n’y a QUE les fausses versions payantes des applis mentionnées, et non les versions originelles… C’est peut-être pour ça que les versions alternatives pullulent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité