Olympus E-PL7, l’APN hybride qui n’oublie pas les amateurs de selfies !

Olympus E-PL7

Pour prendre de belles photographies, rien ne vaut un appareil dédié. Reflex, compact ou hybride, chacun trouvera le matériel qui lui convient le mieux. Si les hybrides ont le vent en poupe, c'est parce qu'ils allient souvent le meilleur des deux mondes. Avec l'Olympus Pen E-PL7, grosse qualité d'image et selfies facilités !

Suivez Gizmodo sur les réseaux sociaux ! Sur Twitter, Facebook ou Google+ !

Comme son nom l’indique, il est le successeur de la gamme E-PL d’Olympus et notamment du E-PL5 qui offrait une technologie d’image impressionnante dans un boîtier très réduit. Comme la plupart des appareils sans miroir signé Olympus, cet E-PL7 est bien pourvu, précisément avec son capteur quatre tiers de 16 MP, son processeur d’image TruePic VII et sa stabilisation d’image trois axes très performante.

Les autres spécifications n’ont pas beaucoup changé par rapport au E-PL5 mais c’est l’écran LCD qui pivote à 180° qui étonne ici. Certains appareils offrent déjà un écran pivotant dans le même genre, mais ceux-ci s’ouvrent vers le haut, vous obligeant à tenir l’appareil sous vos yeux. Celui de l’E-PL5 se déplie vers le bas, et c’est bien plus logique. Peut-être est-ce là le genre d’atouts qui manquent aux compacts pour les faire adopter à ceux qui ne voient pas l’intérêt d’un appareil photo dédié…

Le Olympus E-PL7 sera disponible à partir du mois d’Octobre à 600$ (455€) boîtier seul ou à 700$ (530€) avec un objectif 14-42mm f/3.5-5.6.

Tags :Via :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Selfie… quel mot affreux !

    Un mot existe en français depuis des siècles: Autoportrait

    Pour être plus techno et mieux décrire l’égocentrisme des gens qui pratiquent cette chose:

    EGOPORTRAIT

    1. Je suis en partie d’accord avec toi mais la définition d’autoportrait a une connotation artistique. Et on ne peux pas dire que tous les selfies soient artistiques, loin de là !
      Donc le terme selfie n’est pas dérangeant tant qu’il est utilisé pour les personnes qui se prennent en photo dans toutes les situations.

      C’est finalement pas mal comme terme, cela permet de bien différencier l’art du vandalisme photographique :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité