Non, vous ne pouvez pas fumer des vitamines avec une cigarette électronique !

Vitamines

Et s'il était possible de vapoter des vitamines ? C'est en tout cas l'argument marketing choc de nouvelles entreprises comme VitaCig. Fumer serait alors intrinsèquement bon pour la santé... Seulement voilà, il ne s'agit que d'une (dernière ?) tentative avant que les lois n'imposent leur dure régulation. Et ça ne marche absolument pas !

Suivez Gizmodo sur les réseaux sociaux ! Sur Twitter, Facebook ou Google+ !

On doit la VitaCig à une société qui a déjà mis au point une cigarette électronique à la marijuana et travaille sur une version alcoolisée de cette cigarette moderne. Cette « cigarette électronique sans nicotine délivre de la vapeur d’eau mélangée à des vitamines et des senteurs organiques« . Vitamines A, B, C, E, CoQ10 – un enzyme censé avoir de nombreux effets bénéfiques sur la santé -. À 5$ l’unité, ces dispositifs jetables sont disponibles en cinq variétés : calme, relax, rafraîchissant, élégant ou énergisant.

Plutôt séduisante comme idée, non ? Seulement, les bienfaits sur la santé sont très minces. La quantité de vitamines dans une VitaCig, tout d’abord, est très faible, pour ne pas dire négligeable. Si vous êtes une femme adulte, par exemple, une cigarette de ce genre contient 1/11 de la dose journalière recommandée de vitamine B1, 1/150 en vitamine E, 1/750 en vitamine C et seulement 1/5000 en vitamine A.

Et il y a un autre problème

L’inhalation s’avère totalement inefficace pour ingérer des vitamines, selon le chimiste John Newsam. Les particules devant être extrêmement fines pour voyager loin dans les poumons et être en contact avec les vaisseaux sanguins. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on trouve les vitamines en gélules. Autrement dit, c’est une portion encore plus infime qui attendra effectivement votre sang.

Comme si cela ne suffisait pas, les vitamines peuvent aussi voir leur composition chimique changer grandement lorsqu’elles sont chauffées, perdant de fait leurs propriétés, et pouvant même devenir dangereuses, selon James Pankow, un collègue de Newsam.

Et VitaCig déclare n’avoir réalisé aucun test concernant la quantité de vitamines véritablement ingérées, ni même sur ce qui arrive à leurs vitamines lorsqu’elles sont chauffées dans la cigarette…

Moralité ?

Un énième argument marketing donc, n’offrant que peu ou pas de véritable intérêt pour le corps, encore moins pour la santé, jusqu’à preuve du contraire. Attention donc, ne vous laissez pas « piéger » par ce genre de produits qui tendent à se démocratiser !

Tags :Via :The Verge
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Ben soigner l’asthme peut être pas mais soulager les crises / déboucher le nez, libérer les bronches ça existe déjà. Ca s’appelle un vaporisateur d’herbes médicinales et ça ne s’utilise pas qu’avec de la bheu… Perso quand j’ai la crève, c’est mon 1er médicament.

    1. Je crois que la vitamine ne pas être ingérée en inhalant de la fumée, même si c’est possible c’est bizarre et pas du tout sain. C’est qui est évident ce que cette nouvelle genre de cigarette électronique aura beaucoup du mal à concurrencer les comprimés.

  1. A vouloir faire passer des vessies pour des lanternes, ce fabricant décrédibilise le secteur de la e-cigarette et jette encore davantage la suspicion sur la cigarette électronique. Comme si elle ne faisait pas assez l’objet d’attaques injustes et injustifiées de la part de l’OMS, de l’industrie du tabac, des médias et des laboratoires pharmaceutiques, sans parler des politiques…

  2. Un buzz de plus pour je ne sais quelle société.

    Je me rappelle de Gariguette qui avait dit lancer une gamme de e-liquide gastronomique pour le 1er avril :))

    E-liquide au pavé de saumon et coulis de courgette…bon appétit lol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité