T-Mobile US, Deutsche Telekom fixe ses conditions pour la vente

T-Mobile US

Si vous suivez l'actualité IT, vous avez certainement lu que l'opérateur téléphonique américain T-Mobile US était à vendre et que le groupe Iliad s'était montré très intéressé. Seulement, après deux ratés, Deutsche Telekom, maison-mère de T-Mobile US, a décidé de poser ses conditions pour éviter un troisième échec.

Suivez Gizmodo sur les réseaux sociaux ! Sur Twitter, Facebook ou Google+ !

C’est l’agence Bloomberg qui rapporte la nouvelle. Deutsche Telekom aurait fixé le prix de vente de sa filiale américaine à 35 dollars par action, minimum. Car avec deux échecs en trois ans – le premier par AT&T en 2011, le second par Sprint tout récemment, pour des problèmes de concurrence -, la vente presse.

Le groupe Iliad pouvait ainsi « facilement » déposer son offre, en Juillet. Problème, le groupe français ne proposait que 15 milliards pour les 56,6% de T-Mobile US détenus par Deutsche Telekom, soit 33 dollars par action. Difficile de tenir la comparaison avec Sprint et son offre à 40 dollars l’action. Le premier refus de la proposition d’Iliad a très certainement été motivé par ce gros manque à gagner.

Avec des partenaires financiers très solides (notamment BNP Paribas et HSBC), Iliad reste le seul vrai candidat en lice. Toujours est-il que le temps presse, de nouvelles enchères de licences de fréquences radio sont prévues en Novembre 2014. Si Iliad veut jouer les trublions aux États-Unis, c’est maintenant que tout se joue…

Tags :Via :Silicon
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je ne pense pas que les USA ont besoin d’un trou..du… Oops d’un trublion, la crise est encore bien présenté la bas et quant on voit ce qui reste du marcher français des telecom après le passage de free (chômage, baisse des salaires, disparition des enseignes »the phone house »,service revu à la baisse et surtout lowcostisation de la France). Les USA n’ont pas certainement pas envies de ressembler à la Roumanie!!

    1. Tien encore un qui ne sait pas lire…si les autres ont viré du personnel c’est pas parce qu’ils sont dans le rouge mais simplement que les dividendes de leurs actionnaires allaient diminuer grandement.. C’est également la faute de leurs grands chef, qui d’ailleurs sauf chez Bouygues et on voir où ils en sont, on tous été viré pour ne pas avoir prévu le coup…

    2. « Les USA n’ont pas certainement pas envies de ressembler à la Roumanie!! »

      La situation de la Roumanie est peut être plus enviable que l’état américain, voir certains états qui ont frôlé la faillite.

    3. L’ennui en France c’est que nous n’avons pas assez de « trublions » qui entreprennent mais beaucoup trop de « Kick ass » qui ne produisent rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité