Pas de sexe pour les geckos de l’espace : ils sont tous morts !

gecko

Il y a quelques semaines, des scientifiques russes ont envoyé un groupe de geckos dans l’espace. Leur mission ? Faire du sexe en apesanteur ! Ils sont ainsi restés à s’envoyer en l’air pendant plusieurs semaines. Mais, il y a eu un problème...

Le monde scientifique est en deuil. Le satellite russe Foton-M4 est revenu sur Terre hier avec à son bord, la plus triste des nouvelles. Quand les scientifiques ont ouvert la capsule tous les lézards étaient congelés.

Ceux qui ont suivi l’actualité spatiale se souviennent peut-être que les russes ont perdu le contact avec leur vivarium de l’espace juste après le lancement. Heureusement, ils sont parvenus à ré-établir un lien assez rapidement et ils ont pu remettre le satellite sur l’orbite prévue.

Les scientifiques ont alors repris leur programme de recherche. Mais quand les Russes ont ouvert la capsule, ils ont trouvé tous les lézards de l’espace morts suite à une faille du système de chauffage.

La mission n’est pas un échec total. Les mouches qui étaient avec les geckos ont survécu et sont parvenues à se reproduire dans l’espace. Encore une fois, ce sont les invertébrés qui gagnent.

Photo : Madagascar Day Gecko via Frank Wouters/Wikimedia Commons

Tags :Sources :PhysOrg
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. je suis etonné de voir que c’est un satellite russe « autonome » pour ce genre d’expérience, pourquoi ne pas avoir utiliser l’ISS ( via l’ATV par exemple), peut être ( sûrement) une question de budget et de priorité.

    Par ailleurs la puissance Russe dans le spatiale ne montre plus ses preuves: entre les fusées Proton qui enchaine faille sur faille, ce satellite, ou encore la Soyouz … C’est domage, il etait une belle vitrine de pragmatisme dans le monde du spatial.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité