Le changement climatique va rendre le métro « dangereusement chaud »

métro

Lorsque l’on songe au réchauffement planétaire, on pense principalement aux contrastes de température et aux inondations. Justement en parlant de température, une des conséquences à laquelle on ne songe pas de suite, c’est la situation dans le métro. Cette dernière est désormais qualifiée de « dangereuse », le métro pourrait devenir une zone à risques…

Suivez Gizmodo sur les réseaux sociaux ! Sur Twitter, Facebook ou Google+ !

L’été, c’est bien. Sauf pour certains détails, comme les moustiques, les coups de soleil et… le métro. En plein cagnard, la température est telle que ce moyen de transport se mue en sauna fétide et moite. Saviez-vous que le changement climatique pourrait le transformer en zone dangereuse ?

Selon un rapport commandé par le gouverneur Andrew Cuomo pour la ville de New-York, le métro pourrait devenir dangereusement chaud à cause du réchauffement climatique. La chaleur dégagée par les trains, le freinage et les climatiseurs utilisés pour refroidir les voitures se combinent et rendent les stations bien plus chaudes.

Londres est confronté à ce problème, où les températures montent déjà à plus de 110 degrés, il est même demandé aux voyageurs d’apporter de l’eau… On imagine que la ligne 13 du métro parisien ne doit guère être mieux.

On croit à tort qu’il suffirait d’ajouter des climatiseurs, hélas, l’air frais sort simplement par les tunnels à cause des trains entrants, puis il s’enfuit. Une solution serait de construire des trains plus légers, qui nécessitent moins d’énergie pour fonctionner et freiner. Ainsi, ils produiraient moins de chaleur. Bientôt viendra le temps où nous monterons dans les wagons armés d’une paire de tongs et d’un brumisateur…

Tags :Sources :capitalnewyorkVia :theverge
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « …où les températures montent déjà à plus de 110 degrés… »

    Bon dieu ca doit faire chaud ! A moins que les « rédacteurs » aient encore oubliés de traduire correctement leur articles en changeant le Fahrenheit en Celsius.. Bravo…

  2. sinon, il y a des métropoles qui climatisent métro ET station : parce que rejeter l’air chaud des trains dans le tunnel fait monter la température dans le tunnel et donc pose un problème de refroidissement des équipements techniques présents dans ces espace pour le fonctionnement du métro (signalisation, aiguillage, sécurité,…)

    1. exactement @paskal441. En Corée du Sud, les stations et les rames de métro sont climatisées. Quand on voit que les températures à Séoul en été peuvent allègrement dépasser les 40° (Celsius hein!), les mecs n’ont visiblement aucuns problèmes à garder leur métro frais!

      Par contre l’empreinte carbone en prend un coup j’imagine…

  3. En France ma chère, on parle en Celsius ! par en Fahrenheit

    110°F ca doit faire un truc du genre 40-45°C rien de bien neuf quoi, on a ça tous les étés sur nos lignes.

  4. On a déjà ce problème dans le RER B ou il faisait très chaud cet été même quand la température extérieure était moyenne voir même froide, on cuisait presque dans les wagons des RER.

  5. Z’ont qu’à faire des métros décapotables

    En même temps le métro c’est des courants d’airs, c’est surement pas l’endroit le plus chaud en ville!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité