Prise en main de la Moto 360 !

Moto 360 couleur

Lorsque Motorola a dévoilé sa Moto 360 en juin, nous avons tous failli avoir une crise d’apoplexie. Elle était tout simplement magnifique, au point que même les plus réfractaires aux smartwatchs la regardaient d’un œil envieux. Toutefois ce n’était qu’une démonstration. La petite tient-elle ses promesses ?

Suivez Gizmodo sur les réseaux sociaux ! Sur Twitter, Facebook ou Google+ !

Design

Moto 360 4

C’est certainement la plus confortable des smartwatchs actuelles, en partie grâce à son bracelet en cuir et également car le dos de la montre est totalement lisse et légèrement arrondi. Par ailleurs, elle n’a pas à subir les pointes métalliques qu’affichent ses concurrentes, pointes qui servent au rechargement.

L’écran apparait comme solide, haut de gamme, bien plus que sur la LG G Watch et la Samsung Gear S. Le contour de l’écran est en acier inoxydable (vous pouvez l’obtenir en noir ou argent), vous l’aurez compris, Motorola n’a pas lésiné sur les finitions.

Il y a également un petit espace noir au bas de l’écran, il contient les drivers d’installation, dans le but de rendre l’ensemble plus fin. Il s’y trouve également un capteur de lumière ambiante, la luminosité de la Moto 360 s’ajuste donc automatiquement, il n’est pas nécessaire de naviguer désespérément dans les paramètres. Ceci devrait également être une bonne nouvelle pour l’autonomie de la petite, s’il est correctement paramétré et efficace.

Sport et Santé

Moto 360 1

L’autre grande nouveauté, hormis le fait qu’elle soit ronde, c’est qu’elle dispose d’un excellent capteur de fréquence cardiaque. A la différence de la Gear Live de Samsung, celui-ci fonctionne en permanence. Motorola a ajouté sa propre application pour cela, donc non seulement vous pouvez consulter vos objectifs quotidiens avec Google Fit (puisqu’elle roule sous Android Wear), mais la 360 vous indique combien de minutes vous avez passé dans les différentes zones de fréquence cardiaque. Il y a inactif (40-92 bpm), actif (92 à 129), et très actif (129-185). Elle vous recommande de passer au moins 30 minutes par jour dans la zone active.

Aucune autre smartwatch n’est en mesure de préciser si vous étiez sur un vélo, par exemple, ou en jogging ou même en cours de fitness. C’est la première à le faire, et c’est un atout majeur. Motorola ajoute que nous pouvons nous attendre à obtenir des mises à jour et des fonctionnalités supplémentaires dans ce domaine.

Moto 360 2

Autonomie

Moto 360 chargeur

La grande question qui se pose, c’est l’autonomie. Contrairement aux deux autres concurrentes, le mode par défaut de la Moto 360 est d’avoir l’écran éteint. Il se réveille lorsque vous regardez votre poignet. Nous ne savons pas du tout si elle tiendra la journée, deux ? C’est encore un mystère qui demande des tests plus approfondis.

Moto 360

En cas de panne sèche, justement, vous aurez besoin du chargeur de la montre. C’est un petit berceau, où vous déposerez la Moto 360. C’est la première smartwatch à utiliser une charge inductive (les bobines sont enroulées autour du capteur de fréquence cardiaque, à l’intérieur, ce qui est assez intelligent). Une fois mise en charge, l’écran s’éteint et laisse place à l’heure. C’est le meilleur chargeur que nous ayons vu jusqu’à maintenant.

Comparatif

Dans l'autre, Samsung, Motorola, LG

Dans l’ordre, Samsung, Motorola, LG.

Au premier coup d’œil, elle donne l’impression d’avoir un écran plus grand que la concurrence, pourtant ce n’est qu’un effet d’optique dû à sa forme ronde. Elle est plus légère cependant, 1,72 once contre 2.1 pour la Gear Live et 2.2 pour la G Watch. Son écran est un LCD rétro-éclairé, ce qui est une déception pour les niveaux de contraste et également concernant la durée de vie de la batterie. A contrario, il est nettement plus lumineux et donc, et devient plus facile à lire. C’est un compromis dirons-nous.

Et alors, j’achète ?

Moto 360 4

La petite sera mise en vente sur la Google Play Store, au tarif de 250 dollars. Il va falloir attendre un peu pour obtenir les modèles pourvus de bracelets en acier inoxydable, qui ne seront pas au même tarif.

Est-on sûr de vouloir l’acheter à 100% ? Si les smartwatchs vous semblent plus qu’un gadget : Peut-être. Sans doute même. Mais pour l’heure, il y a certaines données essentielles qui n’ont pas été soumises au test. Il va falloir passer quelques jours avec elle pour juger de l’autonomie par exemple. Toutefois, pour le moment, elle passe la prise en main avec brio. Chapeau.

 

Tags :Sources :gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ya un souci de traduction je crois…la partie expliquand le bas de l’écran en noirs qui dit que c’est pour mettre les drivers ne veut rien dire lol

  2. « au point que même les plus réfractaires aux smartwatchs la regardaient d’un œil envieux.  »

    bah non,

    remarquez à répéter ad nauséeum que tout le monde trouve cela formidable et faire 15 publireportages par jour sur les smartwatches, vous finirez certainement pas convaincre de plus en plus de moutons (principe du suivisme)

  3. l’autonomie dans les premiers test annonce une journée max et dans la réalité en utilisation normal 12H, en gros tu la mets le matin et quand tu rentres tu la mets à charger direct, et n’imaginons pas l’autonomie avec l’heure affiché non stop ( pour une montre c’est mieux n’est-ce pas ?), bref un bel objet mais pas abouti niveau hardware. Dommage attendez la version 2 dans 6 mois 1 an.

  4. Vraiment déçu. Je m’attendais à mieux.
    Le bracelet est moche, ça peut se changer à ce qu’on dit : heureusement !
    Autonomie déplorable. Intérêt : quasi nul.
    Je sens que Google ne sera pas le seul à se casser la gueule, Apple va en faire autant.
    Mais l’esprit concurrentiel fait des miracles, et dans quelques années on aura quelque chose qui tient la route. Ou pas.
    J’accroche franchement pas à l’utilité qu’on peut avoir d’une smartwatch …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité