La Chine aussi s’équipe en drones militaires

Cai Hong-4

Si les drones commencent à envahir nos cieux, c'est parce que les armées des grandes puissances mondiales s'y sont mises. Les États-Unis, bien sûr, font souvent démonstrations de leurs UAVs mais aujourd'hui, c'est la Chine qui dévoile son entrée dans "le jeu" avec son Cai Hong-4.

Suivez Gizmodo sur les réseaux sociaux ! Sur Twitter, Facebook ou Google+ !

Dessiné et fabriqué par le constructeur spécialisé « China Academy of Aerospace Aerodynamics » de la « China Aerospace Science and Technology Corporation (CASC) », le Cai Hong-4 (CH-4) devrait servir d’appareil à tout faire pour l’armée chinoise.

Avec ses 8,83 m de longueur pour une envergure de près de 18 m, le CH-4 peut rester en vol pendant 38 heures, atteindre les 26 000 pieds et transporter près de 350 kg de bombes et missiles. De fait, il convient tant pour des missions de surveillance, des opérations de patrouille ou des missions offensives, le tout sans même devoir atterrir ou se rééquiper.

Et pour concevoir une telle bête, la Chine s’est grandement inspirée du MQ-1 Predator, un UAV militaire américain, en améliorant ses capacités. Autonomie, portée, altitude maximum, le CH-4 fait tout mieux que le concurrent qu’il copie… sur le papier en tout cas. Le MQ-1 Predator bénéficie de plus de 2 millions d’heures de vol tandis que le premier vol test du CH-4 vient tout juste d’avoir lieu, sans aucun accro.

Tags :Via :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Comment devenir leader dans un domaine, les chinois sont les meilleurs la dedans. Acheter un drone, le décortiquer et le copier à la centaine…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité