La science a-t-elle enfin identifié Jack l’éventreur ?

Jack l'éventreur

Parmi les tueurs en série les plus célèbres et les plus "emblématiques", Jack l'éventreur aurait assurément sa place sur le podium tant il avait terrorisé le quartier de Whitechapel. Durant de très longues années, nombreux sont ceux à avoir tenté de percer le mystère de son identité. Il semblerait que la science y soit aujourd'hui parvenue.

Suivez Gizmodo sur les réseaux sociaux ! Sur Twitter, Facebook ou Google+ !

Selon The Daily Mail, on doit cette découverte à Russell Edwards – un homme d’affaires qui avait obtenu un châle qui aurait appartenu à Catherine Eddowes, l’une des victimes de Jack l’éventreur – et à Jari Louhelainen, spécialiste de médecine légale, et tout particulièrement du mystère entourant ce tueur. Après plus de trois ans et demi passés à travailler sur l’affaire, ils seraient arrivés au bout du tunnel…

Leur enquête désigne qui serait véritablement Jack l’éventreur parmi les six suspects potentiels. Selon eux, il s’agit de Aaron Kosminski, barbier polonais alors âgé de 23 ans qui vivait à proximité des meurtres. Russell Edwards déclare être entré en contact avec un descendant du barbier, c’est une comparaison de ses mitochondries avec les preuves découvertes sur le châle qui aurait permis cette identification.

Alors, peut-on enfin classer l’affaire une fois pour toutes ? Les théoriciens du complot diront que non, mais ces preuves semblent plutôt convaincantes. Cela dit, le fait que la découverte coïncide exactement avec la sortie du livre de Russell Edwards « Naming Jack the Ripper » indique aussi un événement parfaitement organisé. L’avenir nous dira si la chose est confirmée…

Tags :Via :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Aaron Kosminki était le suspect principal puis fut relâché faute de preuves. À l’époque de son procès, il est possible qu’on lui aie mis le foulard sous le nez pour qu’il avoue, ou qu’un concours de circonstances l’aie mis en contact d’une manière ou d’une autre avec ce foulard tâché de sang, élément du procès. Le fait qu’aujourd’hui son ADN ait été retrouvé dessus ne prouve donc rien…

  2. Vu que les victimes étaient toutes des prostituées, Aaron Kosminki était peut être un simple client, rien ne dit que quelqu’un n’a pas tué cette femme par après.

    Et puis c’est pas logique: Jack l’Éventreur tuait des prostituées car elles le dégoutaient, elles faisaient quelque chose d’immoral selon lui. Il ne va pas aller violer une prostituée avant (ou après selon les goûts) l’avoir tuée…

    Voici un article en anglais qui donne d’autres raisons sur pourquoi ça pourrait ne pas être Aaron Kosminki: http://mysteriousuniverse.org/2014/09/5-reasons-aaron-kosminski-might-not-have-been-jack-the-ripper/

  3. bah voyons, par contre pour une affaire beaucoup plus récente, « Omar Raddad », là c’est pas possible, trop compliqué, on a des traces adn de partout mais bon, on vas dire dans le dossier que la science a ses limites. wouarf !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité