Apple Pay fera-t-il enfin décoller le paiement par mobile ?

Apple Pay

Avec l'avènement des smartphones, celui-ci est devenu toujours plus capable. S'il fallait citer quelque chose que tout le monde a sur lui, ce serait assurément le smartphone, devant le trousseau de clefs et le portefeuille. Et c'est précisément ce dernier que certains tentent de faire disparaître avec le paiement par mobile. La tentative d'Apple s'appelle Apple Pay.

Suivez Gizmodo sur les réseaux sociaux ! Sur Twitter, Facebook ou Google+ !

Avec l’un des deux nouveaux iPhones ou une Apple Watch, vous pourrez oublier la monnaie et votre carte bleue pour payer vos achats chez l’un des 220 000 marchants compatibles avec le système. Il vous suffira de confirmer la transaction sur votre smartphone, si tant est que vous décidiez de faire confiance à Apple, bien évidemment.

Apple Pay fonctionne via NFC – le système de communication en champ proche – et SecureElement, une fonctionnalité matérielle qui permet de stocker vos informations bancaires de manière chiffrée dans votre smartphone. Lorsque vous faites un achat, celui-ci génère un numéro de transaction unique, aucune information bancaire n’est partagée avec le marchand. Et si vous perdez votre iPhone, il suffira de suspendre tous les paiements sur celui-ci, nul besoin de faire opposition à votre carte.

bilan`

Si Apple s’est davantage intéressé ici à l’expérience utilisateur qu’au modèle économique, comme l’a gentiment rappelé Tim Cook –  joli pied de nez à Google, Softcard et autres acteurs du paiement par mobile -, il faudra encore faire accepter ce genre de pratique aux utilisateurs. C’est probablement dans ce but que la firme de Cupertino s’est associée à McDonald’s, Petco, Disney, Nike, Staples, Subway, Toys’r’us et Babies’r’us.

marques

Et Apple ne s’est pas limité aux revendeurs. Mastercard, Visa, American Express, Capital One et de nombreuses autres banques sont aussi de la partie, tout comme certains leaders du e-commerce – Groupon notamment -. Il sera même possible de réserver une voiture Uber avec Apple Pay, et ce sans avoir de compte Uber.

Avec tous ces partenariats, Apple a aussi soigné la sécurité de ses clients. Si vous avez une Mastercard, par exemple, que vous utilisez Apple Pay et que quelqu’un parvenait à pirater le service et voler vos informations bancaires, vous bénéficieriez du même niveau de protection que si votre carte bancaire avait été volée. De la même manière, une transaction Apple Pay est traitée exactement comme une transaction avec une Mastercard, comme si vous passiez votre carte dans le lecteur.

Il aura fallu de nombreuses années pour qu’Apple se mette enfin au NFC, mais la technologie n’ayant jamais véritablement décollé et les partenariats étant très nombreux, on peut espérer que l’engouement pour ce genre de service soit enfin au rendez-vous… aux États-Unis tout du moins. Apple Pay sera lancé avec une mise à jour d’iOS le mois prochain. Aucune information concernant un éventuel déploiement en Europe…

Tags :Via :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Slt si c’est aussi sécurisé que icloud ou itunes ça va être beau et ça fera moins rire les gens que les photos icloud quand un bon paquet se fera pirater surtout que dans certains cas il faudra changer de tel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité