Des éoliennes « furtives » pour éviter de brouiller les radars

éoliennes

Le parc éolien en France compte plus de 4 200 installations. Ces éoliennes peuvent facilement atteindre une trentaine de mètres de hauteur, avec pour conséquence de brouiller certains radars. La technologie militaire des avions furtifs peut néanmoins pallier au problème.

Suivez Gizmodo sur les réseaux sociaux ! Sur Twitter, Facebook ou Google+ !

La France intègre le top 10 mondial en termes de production d’énergie éolienne (avec 8,2 GW). Mais pour assurer le développement de son parc, le pays a du faire face à un problème de taille : le brouillage des radars météorologiques et aériens par les éoliennes.

Pour répondre à cette problématique, il a fallu se tourner vers une technologie militaire appliquée aux avions furtifs de l’armée. Les pales de certaines éoliennes sont ainsi équipées d’un matériau absorbant et de revêtement « réfléchissant » permettant de les rendre furtives.

Une opération couteuse évaluée à environ 10 % sur le prix d’installation des pales, mais un moyen efficace de réduire l’impact de l’installation des éoliennes dans le périmètre des radars.

Tags :Via :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Pour le coup, elle n’a pas tort, elle dit bien que les éoliennes peuvent atteindre facilement une trentaine de mètres et qu’à partir d’une trentaine de mètres elles peuvent être visibles sur un radar.
      Ça dépend comment on prend cette phrase 😉

  1. Pour chaque éolienne il faut un générateur au diesel.
    La France est LE pays du nucléaire électrique, mais le nucléaire a une grosse inertie. Un réacteur ne peut pas diminuer d’un coup son fonctionnement quand il y a du vent, et augmenter quand il n’y en a plus. Cela annule complètement l’intérêt de l’éolienne qui produit son courant a perte, ou bien alors c’est le réacteur qui produit a perte…

    Dans les pays non-nucléaire le courant est créé par des générateurs au diesel, l’éolienne prend alors tout son intérêt puisque le générateur au diesel n’a pas l’inertie du nucléaire et peut donc réduire sa consommation de carburant quand il y a du vent.

    Quand on voit une éolienne en France on peut imaginer que :
    – Soit elle ne sert a rien sinon a rassurer notre fibre verte pale.
    – Soit il y a un générateur a carburant fossile capable de générer la même quantité de courant qui est placé en doublon.

    Ces générateurs éoliens sont placées sur les plus beaux parcs régionaux français, et les endroits encore sauvages sont alors traversés par des lignes a haute tension.
    L’éolien est un moyen rapide et facile de faire beaucoup d’argent pour un investissement faible, comme tout les business faciles cela a attiré aussi des structures mafieuses qui font pression avec des moyens de « limite légaux » a franchement illégaux sur les élus locaux et les paysans qui ont leurs terres sur le passage des éoliennes.

    L’éolien français est surtout une cash machine pour celui qui a les moyens de faire pressions sur les politiques locaux, pour le reste c’est du vent.

    1. c’est réellement un sentiment de pitié que m’inspire les gens comme vous, roi de la désinformation sur l’éolien, et de nombreuses autres choses.
      « un générateur diesel par éolienne. » Pfff, crédibilité zéro. Ce qui est produit par l’éolien, solaire ou autre vient au contraire se substituer à ces énergies grises.
      Outre que les mentalités changent, ce que je souhaite c’est que des personnages comme vous subissent un jour les problèmes générés par votre bien chéri nucléaire, plutôt que ceux qui sont contre.

  2. la technologie militaire des avions furtifs exige une maintenance sévère : les peintures et les revêtements des appareils doivent être entretenus et changés régulièrement pour rester efficaces car ces revêtements sont très fragiles. Sur un tarmac pas de problème pour entretenir un avion militaire et de surplus, éviter les risques de pollution des sols. Ne l’oublions pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité