Le Japon prêt à débourser 5 milliards de dollars pour promouvoir son train Maglev

train Maglev

Il n'y a pas que dans les airs que les transports ultra-rapides se développent. Sur terre, le train Maglev entend bien avaler les kilomètres à une vitesse folle. Les Japonais en font la démonstration depuis quelques années maintenant et souhaitent promouvoir leur technologie à l'international, pourquoi pas en participant au premier train américain de ce genre.

Suivez Gizmodo sur les réseaux sociaux ! Sur Twitter, Facebook ou Google+ !

Le projet court depuis quelques années déjà, une ligne ultra-rapide entre Washington et Baltimore, 56 km parcourus en seulement 15 petites minutes dans un train Maglev japonais. Et pour s’assurer une visibilité mondiale et une éventuelle adoption de la technologie, le Pays du Soleil Levant ne lésine pas sur les moyens, il est prêt à participer à hauteur de 5 milliards de dollars à la construction et à offrir les frais d’utilisation de la technologie à proprement parler.

Pourtant, même si l’idée semble extrêmement alléchante, le projet ne vaut peut-être pas le coup. Pour réaliser une construction si importante, il faut une grosse demande et bien évidemment les fonds – probablement bien plus que les 10 milliards de dollars estimés – et, parce qu’ils sont majoritairement publics, il faut obtenir l’engouement du public, sans quoi le projet sera avorté avant d’avoir commencé.

Et cette « petite » ligne s’inscrirait dans un projet plus vaste encore. Ce « Super-Maglev », dont la vitesse maximale peut atteindre 500 km/h pourrait évoluer sur le « Northeast Corridor », une ligne dédiée au Maglev allant de New-York à Baltimore en passant par Philadelphie… Un doux rêve qui dépendra entièrement du public, de la politique en place et des investisseurs !

Tags :Via :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. 5 millions ou milliards?
    Effectivement, ce doit être milliards.
    Effectivement, c’est un projet ambitieux dans un premier temps. Mais un tel train pourrait prendre tout son sens pour de très grandes distances (Washington-Baltimore, c’est juste pour le show).
    Refaire la ligne New-York Los Angeles via Chicago, voilà qui serait vraiment ambitieux.

    1. Dans un pays où le train n’est qu’un vieux moyen de transport, désormais majoritairement dédié au transport de marchandises. Où l’avion (et la pollution) est roi … Ce serait une prouesse d’instaurer un tel train, propre à l’utilisation (même s’il demande une forte énergie électrique)

      1. Prouesse, ou vision d’avenir,

        J’entends par là que ce type de train est déjà adapté a la pénurie (ou augmentation drastique) du pétrol, carburant des avions.
        L’electricité à le vent en poupe, non pas pour les voies aériennes, mais pour les terrestres ( voiture electrique et train)

        Donc sur du long terme ( car on parle de 2050 pour le pétrol) c’est peut être la solution pour le remplacement des vols domestiques

      2. Si ce moyen de transport s’avère moins cher que l’avion, et assez rapide (deux fois moins qu’un avion, mais bon, pas de présentation 2h avant au guichet, pas de contrôles de sécurité à poils avant de monter, pas d’attente pour récupérer les bagages…), cela peut devenir concurrentiel.
        Mais les lignes intérieures américaines ne sont pas très chères, et c’est vrai que c’est difficile de s’aligner, d’autre part, effectivement, il y a une question d’image. Les américains ne sont pas très train ou bus, plutôt réservé aux « pauvres »…

  2. « une ligne ultra-rapide entre Washington et Baltimore, 56 km parcourus en seulement 15 petites minutes »

    euh… 56km en 15min c’est ultra-rapide? ça fait du 224km/h si je me trompe pas?
    En France on a des TER à 200km/h avec des rails tous simples…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité