Ces Chinois qui s’achètent des copines virtuelles pour se plaindre de leur boulot…

Copine virtuelle

Si le célibat a ses avantages, être seul chez soi peut parfois s'avérer pesant. À qui pouvez-vous vous plaindre de votre éreintante et stressante journée de travail si vous n'avez pas votre moitié à la maison ? Les Chinois ont résolu ce problème, ils investissent dans des partenaires virtuels pour se plaindre de leur boulot.

Suivez Gizmodo sur les réseaux sociaux ! Sur Twitter, Facebook ou Google+ !

On dit que l’argent n’achète pas le bonheur mais il peut en tout cas acheter une petite dose d’empathie en Chine. Un service a ainsi été créé pour permettre aux hommes de s’acheter les services d’une femme, et inversement, pour une somme pouvant aller jusqu’à 5$ par jour selon la prestation désirée – il est possible de demander un appel le matin, un petit mot de bonne nuit, des SMS d’encouragement et bien sûr de feindre de s’intéresser à vos problèmes -.

Et ils nombreux à se vendre sur le site de e-commerce Taobao – un e-commerçant leader en Chine – en tant que « copain/copine virtuelle ». Leur seule mission consiste à écouter leurs clients se plaindre de leur journée de travail.

Copine virtuelle

Comme pour tout service « social », il est possible de définir ses critères de sélection : « poupée », « mature », « voisine », par exemple, pour les pour les copines virtuelles et « en costume », « CEO », « canon de beauté » ou « réconfortant » pour leurs homologues masculins.

Et certaines n’ont pas hésité à profiter du filon. Xiaomi, jeune femme d’affaires d’une vingtaine d’années, a même engagé sept assistantes pour répondre à toutes les sollicitations de ses hommes…

Tags :Via :Oddity Central
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ils n’ont pas fini de nous surprendre ces chinois !
    Ca fait peur mais peut être sont-ils (encore une fois) des précurseurs dans ce domaine …

    1. Mémé réflexion… J’habite a Tokyo depuis 6 ans, c est bien le signe du yen 円 Japonais mais le reste de la page est écrit en Chinois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité