Dino Pet, le jouet vivant et bioluminescent en forme de dinosaure !

Dino Pet

Qui aurait pu imaginer que plancton - ces minuscules organismes vivant dans l'eau - et jouet pouvaient faire bon ménage ? C'est pourtant devenu réalité aujourd'hui avec Dino Pet, le petit dinosaure vivant et bioluminescent ! Présentation d'un concept absolument pas comme les autres.

Suivez Gizmodo sur les réseaux sociaux ! Sur Twitter, Facebook ou Google+ !

Les équipes de BioPop travaillaient à concevoir une lampe alimentée par autre chose qu’une batterie classique. Leur choix s’était originellement porté sur un plancton bioluminescent appelé les dinoflagellés, mais, étant vivants, ceux-ci réclamaient trop d’interventions humaines pour que le projet soit viable.

C’est ainsi que Dino Pet est né. Sans batterie, sans port USB, il suffit de donner à manger régulièrement au plancton et de secouer vigoureusement le tout pour voir le jouet briller dans le noir.

Dino Pet

Le Dino Pet est actuellement disponible en précommande pour 60$ (47€) et les livraisons devraient débuter à la mi-Octobre. Dans la boîte, vous trouverez suffisamment de nourriture pour deux à six mois, mais des recharges existent – 15$ l’unité – et si vous dinoflagellés venaient à mourir, vous pouvez en racheter un lot pour 50$. Une jolie idée de cadeau insolite !

Tags :Sources :Page du produitVia :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Quelle étrange idée que d’enfermer des êtres vivants dans un gadget pour en faire de la lumière…
    Déjà parce que faut être un peu tordu pour en arriver à la commercialisation (l’idée de départ méritait d’être envisagée, pas la suite) puisqu’à moins de le secouer constamment, la « lumière » va s’éteindre très vite.
    Au final, comme ça ne reste pas allumé, les gens vont être déçus, enfermer et oublier l’espèce de gode qui fait de la lumière pendant 1 seconde et laisser crever les organismes vivants dedans.
    Bref, un gadget inutile de plus, encore moins utile que ces tunnels de fourmis qu’on trouve encore dans les magasins de jouets et où les fourmis finissent également par crever, les gamins oubliant de les nourrir et de s’en occuper.

    1. @Trollolol

      Tu regardes pas plus loin que le bout de ton petit nez.

      Déjà ce genre chose existe depuis longtemps sous d’autres forme. Par exemple a Nature et découverte y’a des amibes qu’il faut élever.
      Et je parle pas des fourmilières.

      Dans le cas présent c’est des organismes, techniquement t’en tues et t’en utilises des centaines de millions par jour et a priori ça doit pas t’affoler.

      Ensuite, c’est surtout pour les enfants qui ont peur de dormir dans le noir, donc la lumière est bénéfique.
      Quand j’étais petit j’avais des jouet phosphorescent, ben la c’est pareil mais au lieu d’être chique c’est organique.

      1. Hé bien merci Captain Obvious pour cette leçon de choses que nous savions tous déjà mais si je ne regarde pas plus loin que le bout de mon nez, je prends soin de lire les commentaires jusqu’au bout avant de répondre (et ça en fait, c’est déjà regarder plus loin que le bout de son nez), tu y aurais appris un truc super intéressant concernant ces organisme et comme je suis bon prince je te le remets en clair, pour toi, ici:
        Ces organismes sont électroluminescents, certes mais lorsque le liquide dans lequel ils sont est en mouvement.
        Donc pour continuer sur ton système j’ai peur dans le noir:
        – pour avoir la lumière l’enfant doit constamment secouer l’objet, une étude à clic à prouvé récemment que secouer frénétiquement un objet pour faire de la lumière facilitait l’endormissement.
        – ça dure 1 seconde
        – pourquoi ne pas le faire avec une solution phosphore avec laquelle la lumière tiendra bien plus longtemps et fera intervenir l’aspect minéral chimique plutôt que vivant organique?
        C’est ce que je dis, fallait y penser mais seulement pour se demander si c’était rentable, pas pour lancer le truc gadget perdu d’avance.

        Enfin et pour finir sur les gadgets justement, on a tous eu nos Artémia Salina dans Pif gadget des années 80/90, les fourmilières je constate que ça existe toujours, je suis divisé sur leur utilité si on laisse ça a un enfant qui finira par laisser ses fourmis mourir.

        Mais c’est moi qui ne dois pas voir plus loin que le bout de mon nez 😉

  2. ou alors, avec un minimum d’intelligence, ils font un revêtement interne hyper-hydrophobe afin de créé un mouvement hydrique perpétuel… m’enfin, c’est des ingénieurs faut pas trop leur en demander ^^.

    Concernant les fourmilières vendues. Perso, j’en ais une depuis 2 ans. Je lai reçut avec 20 individus, elle en compte près d’un millier aujourd’hui. Donc non, si tu es un minimum intelligent tu les laisse pas crever bêtement, surtout quand c’est 100€ les bestioles 😉

  3. Sinon, à la place de devoir le secouer ils peuvent en faire un vibrant, ça générera du mouvement et donc de la lumière.
    … et ça pourra servir à autre chose. :-)

  4. Ces réactions électriques sont à la base de toute vie, normale et pathologique, et de toute thérapie y compris les médecines parallèles – acupuncture, massage, … C’est donc un objet pédagogique extraordinaire tant en physique, en chimie (comme l’horloge à eau ou à citron) qu’en biologie. Je ne doute pas qu’il trouve sa place dans le parcours pédagogique scientifique; il ne reste plus qu’à développer l’argumentaire ad hoc mais demander à Etienne Klein ! Ce n’est pas magique, mais seulement quantique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité