Les phubbers ont leur trottoir !

smartphone

Un phubber ? C'est le casse-pied qui vous est rentré dedans ce matin dans la rue... Certains sont incapables de se passer de smartphones, au point de devenir des dangers dans la rue. Pire que le pigeon. Pour pallier ce problème la Chine a trouvé une solution idéale, scinder les trottoirs en deux avec une voie dédiée aux addicts du portable.

Suivez Gizmodo sur les réseaux sociaux ! Sur Twitter, Facebook ou Google+ !

A l’origine, le concept a été mis en place à Washington, mais pas par la ville ou la mairie, c’était à destination de l’émission Mind Over Masses, orchestrée par le National Geographic. Bien que l’idée soit de s’intéresser aux sciences du comportement, la ville de Chongqing ne semble finalement pas si réfractaire à cette idée. Afin de maximiser la sécurité urbaine, l’idée a donc été déployée dans une partie de la ville connue sous le nom de « Foreigner Street ».

Etre un piéton  obsédé du smartphone porte même un nom, cet acte transgressif est dénommé en anglais, phubbing, contraction de l’expression « phone snubbing ». En somme, formé à partir de phone (« téléphone ») et de snubbing (« snober, repousser »), il se traduit par « télésnober» dans la langue de Molière. C’est l’acte d’ignorer des personnes physiquement présentes en consultant son smartphone plutôt que de communiquer avec elles. Celui qui se comporte de la sorte est appelé un phubber.

smartphone

Bien qu’un trottoir dédié semble être une idée inutile, les blessures des piétons liées aux smartphones sont un véritable problème. Distraits, certains tombent en bas des escaliers et les plus inconscients traversent sans même lever le nez. Un tel trottoir peut paraître superflu et d’aucuns penseront que cela doit rester une simple expérience comportementale, mais selon les statistiques, ce pourrait être nécessaires dans certaines régions.

Tags :Sources :engadget
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. C’est bien ils ont mis leur bout de trottoir juste à coté de la route, histoire de se prendre une voiture si ils ne regardent pas devant eux.

    Qu’ils apprennent plutôt à décrocher du portable, sérieux on dirai des robots.

  2. En on remarquera finement que sur la photo ça ne suffit pas, il y a deux sens pour leur voie et deux abrutis l’empruntent côté à côté, ce qui signifie que l’un des deux est à contresens.
    Bref, tout ça pour prouver que cette idée est idiote, des gens incapables de lever le nez de leur téléphone quand ils sont dans la rue ne deviendront pas plus capables de vérifier s’ils sont sur le couloir qui leur est réservé.
    Les Darwin Awards ont encore de beaux jours devant eux avec une telle brochette de décérébrés!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité