Trois utilisations de Google+ qui n’impliquent pas le réseautage social !

Google

Google+ a surgi comme la réponse de Mountain View à Facebook, pourtant la plateforme n’a pas grand-chose à voir avec les réseaux sociaux traditionnels. Voici trois caractéristiques qui pourraient vous donner envie de dépoussiérer votre compte G+.

Le partage des lieux

Google Latitude est mort (RIP), mais la plupart des fonctionnalités de partage de localisation disponibles en son sein ont migré vers Google+. Vous pouvez garder un œil sur l’endroit où vont vos ex amis, et même recevoir des alertes grâce à Google Now. Évidemment, si tant qu’ils aient activé cette fonctionnalité. Il n’y a pas autant de possibilités qu’avec Google Latitude, mais c’est toujours mieux que rien.

Pour permettre à vos amis de vous voir, vous devez d’abord activer Les ‘rapports de localisation’ dans les paramètres Android ou dans la section ‘Confidentialité’ d’iOS, pour Google Search. Ensuite, vous devez activer le partage du lieu dans Google+ lui-même et sélectionner la confidentialité qui vous convient.

localisation

La retouche et la sauvegarde de photos

Le géant de la recherche envisage de sortir son (fantastique) service de photo de Google+. Si c’est le cas, vous serez en mesure de profiter de cet outil très pratique sans interférence du réseau. Quoi qu’il en soit, Google+ Photos est un service en constante évolution avec l’introduction de nouvelles fonctionnalités, comme l’édition ou la synchronisation. Qui plus est, les prix sont abordables pour profiter d’un Cloud ultra sécurisé. Vous pourrez profiter des réglages de base et même de quelques filtres. Enfin, les possibilités d’auto amélioration ne sont pas à négliger.

Google+ photos

Un portfolio en ligne

Même si vous n’avez jamais posté quoi que ce soit sur ​​Google+, votre page de profil peut fonctionner comme un élégant et simple portfolio sur le Web. Vous pouvez lister des endroits, coordonnées, partageables avec des cercles bien spécifiques. C’est une véritable petite carte de visite virtuelle. Vous pouvez faire le même genre de choses avec Facebook, mais c’est un réseau nettement plus personnel… Qui a envie de laisser son Facebook sur son CV ?

Google
Twin Design / Shutterstock.com

Tags :Sources :gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Dans la 3 partie de l’article « un portofolio en ligne » c’est marqué sur l’image de @flo « ancien employeur : Gizmodo » .
    Surprenant car tu écris quant même des articles. J’aimerais comprendre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité