Voici le chariot parfait !

Uplift

C'est parfois (souvent ?) dans les objets les plus ordinaires que l'on peut trouver les meilleures inventions. Prenez un simple chariot de supermarché, par exemple. Depuis son invention 1948, il n'a pas, ou peu, changé. Alors, lorsque Uplift s'invite au concours des inventeurs organisé par la James Dyson Foundation, il remporte tous les suffrages.

« The New Yorker » y voit même « une seconde révolution industrielle ». C’est donc sans surprise que le Uplift remporte le premier prix et fait grandement parler de lui. Yen Le Loftin, jeune designer industriel, a eu l’idée de ce chariot d’un nouveau genre alors qu’il était en cours à l’Université de Houston. Elle s’intéresse tout particulièrement à ce qu’elle appelle le design transgénérationnel – un design qui peut donc être utilisé par toutes les tranches d’âge -.

Vous en en conviendrez certainement, le principal problème lorsque l’on fait ses courses – au supermarché, pas au drive, hein ! -, c’est de charger le chariot, et de le décharger dans la voiture, une perte de temps, et une véritable source de fatigue pour certains. Il y avait là un « besoin latent », aider les personnes faibles physiquement…

Uplift

Après 30 prototypes, l’Uplift est né, comblant parfaitement le fossé entre le chariot et le coffre de la voiture. Posé sur un système de pieds ressemblant à ceux d’un brancard, le chariot peut être très simplement poussé dans le coffre, ne reste ensuite plus qu’à soulever ses pieds pour les replier et fermer le coffre.

Yen Le Loftin espère désormais que le prix du concours Dyson lui permettra de contacter des investisseurs et des experts pour, d’une part, breveter son invention, et d’autre part, produire les premiers exemplaires.

Tags :Via :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « The New Yorker » y voit même « une seconde révolution industrielle ».

    titraille de proxénète de base, le journalisme étant devenu l’art d’habiller le vide et le non événement avec un titre bien racoleur.

    comme déjà dit le format est ridiculement petit, c’est certainement très bien pour la bourgeasse urbaine qui a sa supérette en bas de chez elle, elle pourra faire la belle à la caisse, ranger ses courses dans le coffre de son hummer pour les ressortir immédiatement pour les remonter dans son appartement juste au dessus.

  2. [i]Depuis son invention 1948, il n’a pas, ou peu, changé.[/i]
    Il est fabriqué en plastique depuis quelques années, les contenances sont devenues énormes, on pose directement nos courses dans les cabas renforcés ( suite caisses automatiques ), et c’est ces derniers qui atterrissent dans le coffre.
    A part ça, rien a changé…

  3. Sans surprise je pense exactement la même chose que les autres. Franchement. Qui ne regarde pas cette révolution sans voit un gadget ridiculement petit ?
    Cela dit pour les personnes handicapées c’est vraiment intéressant en effet.

    1. si des personnes handicapées peuvent conduire une voiture, se mouvoir dans une grande surface de façon autonome, alors elles peuvent manipuler un caddie classique. elles n’ont pas besoin de s’encombrer d’un tel accessoire.

  4. d’un autre coté si la cible est une personne diminuée physiquement , si elle fait ses courses elle meme c’est qu’elle n’a personne d’autre a nourrir , sinon l’autre personne en question pourrais venir en aide. Apres les contenances ça se modifie, le concept de bascule et de pied repliable est réutilisable. Apres proposer un nouveau modele a une masse de gros … egocentriques et incapable meme d’imaginer que d’autres personnes puissent avoir des handicapes qu’eux non pas je pense que là est le réel challenge .

  5. acheter un caddie de ce genre pour faire ses courses alors que les enseignes vous en prête gratuitement.

    c’est comme le fait de payer l’entrée des salons (genre Japan Expo, Salon de la Photo, de l’Auto) qui ne sont entre autre que des grandes surfaces ou des concessionnaires dont l’accès normal est gratuit.

    le serpent qui se mord la queue.

  6. je m’attendais a une innovation pour les parents de jumeaux , comment on fait pour faire les courses avec deux enfants bas age , certains vont me répondre de prendre deux caddies sauf que ça le fait pas pour avoir essayé les portiques , les manœuvres impossible et j’en passe . a ce jour seul la nounou reste la solution …..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité