Les sabres laser sont-ils réalisables ?

Sabre laser

On parle souvent des sabres laser, et c'est grandement dû à des œuvres incontournables de science-fiction (Star Wars en tête). Mais lorsqu'il est question de les concevoir, c'est une tout autre affaire. Sur Qora, Ariel Williams tentait d'apporter quelques éclaircissements. Comment est-ce censé fonctionner ? Que peut-on réaliser d'approchant ? Voici quelques eléments de réponse.

Avec les nombreux travaux des équipes de George Lucas pour Star Wars, les descriptions de fonctionnement fourmillent. C’est très intéressant mais qu’est-ce que ça fait exactement ? Tout d’abord, il faut savoir que le rayon n’est pas fait de lumière, il s’agit d’un arc de plasma très puissant propulsé vers l’extérieur via des champs magnétiques et un cristal de centrage.

Sabre laser

Il s’agirait d’un arc électrique, comme ceux utilisés pour le soudage à l’arc – dans le soudage plasma notamment -, étiré sur une longueur d’environ un mètre. Et à en juger par le schéma de fonctionnement ci-dessous, ça pourrait y ressembler. Seulement, l’arc est extrêmement petit. Et avec cette technologie, il est impossible d’obtenir une longueur supérieure à une dizaine de centimètres. Sans parler de la consommation électrique colossale que réclame le procédé et du système de refroidissement à mettre en place pour éviter que le tout ne fonde.

Sabre laser

Mais même si nous parvenions à courber l’arc, il partirait dans toutes les directions et tenterait de s’accrocher à tout ce qui entre en contact avec lui. Et lorsque les côtés de l’arc se rapprochent, celui-ci deviendrait plus petit encore. Et en imaginant que nous résolvions ces deux problèmes, on se retrouverait avec une énorme perte de chaleur et une « lame » qui n’est pas rigide… bien incapable donc de bloquer et parer !

Il faut donc très certainement envisager une approche complètement différente pour y parvenir. Pourquoi pas avec des brins de nanotubes de carbone. Les vibrations d’un champ magnétique et/ou un plasma pourraient leur conférer un pouvoir tranchant. Nous aurions ainsi une « épée à énergie » mais sans support physique sur toute la longueur, ce ne serait qu’un fouet… pas une lame.

Sabre laser

Nous pourrions alors imaginer un support physique télescopique, fait de matériaux très légers et extrêmement résistants, capables d’encaisser les températures du tout. Mais puisque petit à petit, ces matériaux finiraient par disparaître, il faudrait les remplacer continuellement, d’où une consommation énergétique importante. Pour profiter d’une arme comme celle qui est modélisée en 3D ci-dessous, il vous faudrait ainsi probablement un sac à dos faisant office de batterie, des protections contre la chaleur (au moins pour les mains et les bras) ainsi que des lunettes protectrices. C’est à ce prix que l’on pourrait ressembler, de loin, à un Jedi…

Sabre laser

La discussion dans son intégralité est à lire sur Qora, en anglais.

Tags :Via :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Pour avoir vu une conférence dont le sujet a été abordé, il est physiquement impossible de créer un sabre laser.
    L’argumentaire se basait sur une scène de la menace fantôme ou Qui-Gon Jinn fait fondre une porte en acier avec son sabre.
    Pour réaliser cela, calculs à l’appui, il aurait fallu la puissance de 2 centrales nucléaires.

    Et ce, sans parler du fait que ses mains auraient du brûler sous l’effet de la chaleur dégagée …

  2. Il est physiquement impossible de créer un sabre laser telle qu’il est présenté dans les films, c’est clair. Néanmoins, certains essai de s’en approcher.

    Ce ne sont que des films de science fiction de toute façon.

  3. Il fut un un temps ou les contemporains de Jules Vernes disaient : « il est impossible d’aller sur la lune » ou encore « il est impossible de rester une longue période sous l’eau dans une machine farfelue !! »…

    Et pourtant….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité