Le Japon teste le Maglev, son train à lévitation magnétique

Maglev

L'avenir du transport public se profile et manifestement, il tend vers lévitation magnétique, grâce au JR-Maglev. Celui-ci s'est forgé une réputation sérieuse, et le Japon n'hésite d'ailleurs pas à vanter son nouveau train.

L’un des gros chantiers des prochaines années au Japon sera la construction en 2027 de la première ligne commerciale utilisant cette technologie, « Chūō-Shinkansen », reliant Tokyo à Nagoya. Puis, en 2045, on devrait observer la prolongation de Nagoya à Osaka. Shinzo Abe, le Premier Ministre du Japon, en est un fervent défenseur. Malheureusement, avec un coût estimé à 112 milliards de dollars, une population en baisse et donc une rentabilité plus risquée , il convient de trouver des fonds et d’accélérer le chantier.

Les choses sont tout de même en bonne voie, et le test effectué par la Central Japan Railway Company, une démonstration publique, a renforcé sa bonne image. La technologie Maglev fonctionne en utilisant une série d’aimants, ce qui fait léviter le train et permet de le faire accélérer. En théorie, cela rendrait le transit plus efficace, tout en réduisant drastiquement le nombre de pièces mobiles à entretenir.

Le train est donc parti à une vitesse initiale de 260 km/h, avant d’enclencher le système de sustentation magnétique qui l’a propulsé à 800 km/h. Un peu effrayant tout de même !

Tags :Sources :japantoday
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. J’ai pas bien compris la fin de l’article. Ce passage : « Le train est donc parti à une vitesse initiale de 260 km/h, avant d’enclencher le système de sustentation magnétique qui l’a propulsé à 800 km/h » c’est en rapport avec le test réalisé en publique par le « Central Japan Railway Company » ?

  2. c’est à dire ? jusqu’à 260 km/h il n’utilise pas la sustentation ?
    P’tite question aux spécialistes … est-ce que ce système n’est pas plus gourmand en énergie qu’un système de propulsion classique ?

  3. D’après la source le train atteint sa vitesse de 160km/h grâce a une technologie appelée L-Zero une fois atteint cette vitesse il accélère pour atteindre 500km/h.
    Donc je vois pas bien le rapport avec les données relayées ici…

  4. « Malheureusement, avec un coût estimé à 112 milliards de dollars, une population en baisse et donc une RENTABILITÉ plus risquée , il convient de trouver des fonds et d’accélérer le chantier. »

    ça veut dire quoi !!!! Que le temps et l’énergie dépensé par les ingénieurs, les techniciens, les manouvriers, les ouvriers et autres misérables rejetons de la société capitalistique dans ces travaux risque d’empiéter sur le temps qu’ils consacrerai à cultiver leur potager …et qu’il risque sans doute de crever la dalle !

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité