Le monde de Yo-Ho : le jeu vidéo sur un plateau !

gif-yo-ho-2

Accrochez-vous bien et embarquez avec moi dans Le monde de Yo-Ho !  Il s’agit d’un jeu de plateau classique qui utilise des smartphones en guise de pions. Et quand le jeu vidéo s'invite sur le jeu physique, il apporte une nouvelle dimension ludique au jeu de société ! Et les possibilités sont ENORMES !

Le monde de Yo-Ho est le dernier jeu imaginé par Volumique, une des sociétés les plus créatives que je connaisse. Le jeu de plateau se déplie pour laisser place à une grande carte maritime d’un monde imaginaire où les pirates règnent sur les mers. Chaque joueur incarne un capitaine en tête d’un bateau. Comme dans les jeux de rôle, selon le capitaine ou le bateau choisi, on récupère des malus et des bonus. Chaque joueur dispose d’un smartphone qui va lui servir de pion. Après avoir téléchargé une application gratuite dédiée, chaque joueur est invité à lancer une nouvelle partie pour acheter des armes ou choisir les missions à accomplir.

Il y a deux modes : le mode « mission » ou le mode « histoire ». Dans le mode « mission courte » chaque joueur doit remplir une ou deux missions pour gagner (par exemple, le premier qui obtient 200 points). Les smartphones sont alors posés sur le plateau et la partie peut commencer. Le joueur indique les déplacements qu’il fait sur le plateau et des événements extérieurs peuvent surgir : tempête, attaque d’un monstre marin etc. pour perturber la mission.

Comme les smartphones communiquent, les missions proposées à chaque joueur sont souvent antagonistes. Si un joueur a une mission pacifique, il y a de fortes chances qu’un autre joueur hérite d’une mission plus belliqueuse. Le but étant de créer un climat propice à l’échange autour de la table et où la mauvaise foi et le bluff sont rois.

Les combats se font entre smartphone, pour bien comprendre, je vous invite à regarder la vidéo. Avant chaque combat, les joueurs sont invités à prendre leur « pion » et à déterminer les armes à utiliser pendant le combat. Quand c’est fait, il suffit de reposer les smartphones sur le plateau et le combat commence. On peut alors voir les boulets de canon voler d’un écran à l’autre. Et le résultat du combat qui s’affiche. Dans ce jeu, personne ne meurt, les joueurs peuvent reprendre des forces en passant des tours ou en retournant dans un port.

Mais faut-il forcément un pion smartphone pour que le jeu soit plus ludique ? Et bien oui. Si vous avez joué à de nombreux jeux de plateau, le hasard avec ses dés ou le tirage des cartes donnent parfois des missions peu amusantes. Là, comme je le disais plus haut, les smartphones communiquent. On peut aller dans un port par exemple et savoir en interrogeant les marchands ce que l’autre joueur a acheté. Cette connaissance nous donnera une idée de sa mission. Les discussions qui s’ensuivront autour de la table seront bien réelles. Si le bluff et les jeux de regards sont les critères qui font un bon jeu de plateau, alors le monde Yo-Ho répond à cette attente. Surtout que toute la partie pénible comme comptabiliser les points ou rappeler les règles aux autres joueurs et directement gérer par les smartphones.

Dans le mode « histoire », le scénario évolue selon les résultats et la manière de jouer de chaque joueur. Les animations, les surprises, les missions sont sans fin. Encore une fois, je vous invite à regarder la vidéo pour bien comprendre.

Pour ceux qui s’inquiètent de l’autonomie de leur « pion » le jeu a été optimisé pour consommer très peu de batterie. Un « pion » peut  tenir selon le modèle de smartphone ou d’iPod Touch, de 4 à 6 heures. Ce qui est largement suffisant pour terminer une partie.

Le monde de Yo-Ho n’est pas encore en vente. Même si le jeu est très avancé, Volumique va lancer une campagne sur Kickstarter mi-octobre pour terminer le jeu et lancer la fabrication. Si vous êtes intéressés, je vous donnerais des nouvelles sur Gizmodo. Pour info, la sortie est prévue au premier semestre 2015, le jeu de plateau sera payant et l’application sera gratuite.

monde de yo-ho prototype

Tags :Sources :Volumique
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Enfin, mille sabords !

    Depuis tout gosse (et ça commence à faire) j’ai toujours pensé que numérique et physique ne devaient pas s’opposer mais se compléter.
    Les premières expériences de réalité augmentée m’ont conforté dans cette vision.

    Et là, badaboum, le jeu de plateau rencontre le numérique… Et, ça sent bon le potentiel à exploiter !

    Je ne m’esbaudis pas sur le caractère probablement novateur ou révolutionnaire mais sur le potentiel ludique qui ce dégage de cette initiative… Je suivrais de près, je rêve d’essayer de couler le bateau de mon fiston ;p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité