Des burgers… Goût chair humaine !

Hamburger

Miam ! Parfait pour vous mettre en appétit à l'heure du déjeuner, voici des hamburgers au goût chair humaine. Nous vous rassurons, ils ont certes le goût de chair humaine mais n'en contiennent pas la moindre trace. Pour réaliser ces mets, le chef James Tomlinson s'est inspiré des descriptions de cannibales...

La recette a été développée selon les propos rapportés par des cannibales comme William Seabrook, un journaliste qui cuisinait de la viande humaine qu’un stagiaire de l’hôpital de la Sorbonne lui rapportait.

Nos cuisiniers n’ont donc pas eu à goûter de l’humain pour en définir le goût ou la texture, Seabrook rapporte notamment que cela ressemble à du veau, mature, mais pas encore considéré comme un boeuf. Le meurtrier Issei Sagawa précise quant-à lui que la chair humaine fond dans la bouche, comme le thon cru d’un restaurant de Sushis…

Au final, les steaks, qui ont été créés pour célébrer la nouvelle saison de The Walking Dead, sont recomposés à partir de foie de porc, veau, moelle osseuse et foie de volaille. Alors ? Cuit ou cru ?

hamburger cuit hamburgers viande humaine

 

Tags :Sources :telegraph
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Tant que les gens cliqueront en masse sur les articles apple (pour troller ou par intérêt), les sites feront en masse des articles sur le sujet, c’est la loi de l’offre et de la demande.
      Vous ne voulez plus d’article sur apple ? Arrêtez de cliquer dessus, si personne ne s’y intéresse, les sites n’en parleront plus.

  1. « Nous vous rassurons, ils ont certes le goût de chair humaine mais n’en contiennent pas la moindre trace »
    No shit Einstein !
    Mais pourquoi je clique moi aussi poutain…

    1. « La recette a été développée selon les propos rapportés par des cannibales comme William Seabrook, un journaliste qui cuisinait de la viande humaine qu’un stagiaire de l’hôpital de la Sorbonne lui rapportait. »

      ça veut dire que t’as meme pas lu les trois lignes du chapô avant de poster ton com, bravo

  2. Le goût de la chair d’un animal ou- dans le cas de cet article- d’un humain dépend de son alimentation.

    Un chirurgien m’avait confié un jour, que la chair de ses patients n’était jamais la même, il constatait que quand il les « ouvrait » pour les opérer certains avaient la chair ferme tandis que d’autres avait la chair grasse et flasque et cela était dû à leur alimentation.

    A part ça, l’article c’est du mauvais goût.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité