Projet Ara : vous pourrez échanger les composants… sans éteindre le téléphone !

Le Projet Ara de Google n'en finit plus de faire parler de lui. Et pour cause : c'est une petite révolution que s'apprête à mener le géant du web avec son smartphone modulaire. On apprend aujourd'hui que nous serons en mesure d'échanger la quasi-totalité de ses composants, sans jamais éteindre le téléphone

Pouvoir changer un composant, en particulier de son smartphone, est une fonctionnalité dont tout le monde, ou presque, rêve. La fonction est désormais accessible sur un prototype, mais qui devient chaque jour de plus en plus tangible. Après tout, ne pouvons nous pas monter une tour d’ordinateur comme bon nous semble aujourd’hui ?

Sur le papier, l’idée est merveilleuse, puisque nous pourrions grâce à cette avancée être en mesure de conserver le même téléphone pendant « cinq ou six ans », en changeant uniquement certains composants. Concrètement, vous n’achèteriez plus un téléphone pour son appareil photo puisque vous pourriez acheter le module appareil photo qui vous intéresse.

Projet Ara Google

Et les bonnes nouvelles ne s’arrêtent pas là ! On apprend aujourd’hui que nous serons en mesure d’échanger la quasi-totalité des composants, sans jamais éteindre le téléphone. Paul Eremenko vient de dévoiler la possibilité d’échanger les modules tout en laissant le téléphone allumé – exception faite pour le CPU et l’écran -. Nous devons cette petite révolution à une version modifiée d’Android L, développée en collaboration avec Linaro.

Utile ? Peut-être pas pour tout le monde. Toutefois, le projet Ara reste impressionnant,  imaginez être en mesure d’échanger votre appareil photo contre un haut-parleur de qualité, un capteur d’air ou quoi que ce soit que Google ait derrière la tête. Notons que selon les dernières annonces, les premiers exemplaires de ce projet seront mis en vente dès le mois de Janvier 2015.

Bizarrement, les premiers intéressés sont les gouvernements et l’armée…

Tags :Sources :Engadget
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Ca fait des mois que je demande cette fonction (échange de batterie à chaud).
      Il n’y a rien d’amusant : c’est possible facilement si on s’arrange pour que la nouvelle batterie puisse fournir avant que l’ancienne ne soit débranchée (par un mécanisme de coulissement).
      Encore faudrait-il qu’Android le supporte (déjà que le support de batteries multiples, échangées à froid, ne semble pas top).

      1. Je crois que ça va être possible les gars car j’ai lu quelque part qu’une mini batterie serai sur le socle pour éventuellement changé le module de la batterie.

  1. « Sur le papier, l’idée est merveilleuse, puisque nous pourrions grâce à cette avancée être en mesure de conserver le même téléphone pendant « cinq ou six ans » »

    5/6 ans c’est tout !!!!

    je fais déjà 5 ans avec un smartphones non modulaire si c’est pour ne même pas être sur de gagner une année avec un téléphone qui sera plus cher de part son coté justement modulaire je ne vois pas l’intérêt.

    1. Non mais vraiment… Entre nous, l’utilité est laquelle ? Car les composants seront moins cher, pour mettre à jour ton téléphone avec des composants nouveaux sur le marché, d’accord.
      Mais de ce que je vois l’arrière possède des formes déjà précise, donc on ne pourra pas mettre les mêmes composants sur l’une des 3 tailles de ce téléphone (apparemment il est décliné en 3 tailles), je vois pas comment on pourrait améliorer drastiquement les composants dans ce cas… Puisque les emplacements sont prédéfinies, non ?
      On pourra améliorer certes, mais pas autant qu’un téléphone du type dernier samsung, dernier iPhone ou dernier HTC etc…

    1. Un jour quand tu auras appris à lire, tu poseras des questions plus constructives.

       » imaginez être en mesure d’échanger votre appareil photo contre un haut-parleur de qualité, un capteur d’air ou quoi que ce soit que Google ait derrière la tête. « 

      1. wouah super utile, je pourrais donc mettre un super HP de qualité pour écouter ma musique dans le métro.

        pis c’est dommage, un jour j’enleve mon appareil photo et bim c’est pile le jour ou il se passe un truc incroyable qui aurait mérité une photo.

        Ce projet s’éloigne du concept initial du smartphone donc. On passe d’un couteau suisse à… un truc qui est composé d’éléments chers et qui devront avoir une forme imposée par google pour fitter dans le chassis de base.

        Du coup non je comprends toujours pas.

        Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  2. « On apprend aujourd’hui que nous serons en mesure d’échanger la quasi-totalité des composants, sans jamais éteindre le téléphone.  »

    … Non, c’est annoncé depuis 2 ans. Je déconne pas, 2 ans.

        1. C’est pour mesurer le débit d’air qui passe entre les deux oreilles. Plus ça débite plus t’es débile.

    1. Honnêtement je veux bien, mais pourquoi ?
      Pourquoi je voudrais enlever mon appareil photo pour avoir un haut parleur un peu mieux que celui de base?

      Pour la batterie et l’espace de stockage je veux bien, mais globalement ça me parait paradoxalement limité quand on sait qu’on va surement nous le vendre comme étant LE smartphone aux possibilités infinies :/

      1. Et je rajouterais : quel module vous manque-t-il sur un smartphone actuel que vous pourriez rajouter sur le ARA ?

        Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
        1. Nan mais mec, le but c’est de pouvoir changer un composant quand il est dépassé, au bout de deux ans par exemple… Pas de les changer au jour le jour pour le fun.

        2. Par exemples:
          – capteurs médicaux (contrôle de la tension, glucoses, …)
          – capteurs environnemental (radiations, qualité de l’air,…)
          – batterie supplémentaire
          – module de téléphonie par satellite
          – module de payement sécurisé fournit par la banque avec impossibilité d’accéder au code car séparé.
          – Appareil photo professionnel
          – douchette de réassort pour les commerciaux
          – etc…

          On peut ainsi adapter en fonction des besoins avec toutes les données au même endroits.

          Mais, voulez-vous réellement comprendre ?

        3. @Toy : bah c’est le genre de réponse que j’attendais faites pas tous genre c’est évident omg…

          @mic21 : donc pour le consommateur lambda ya pas vraiment d’intérêt, et oui j’aimerais comprendre mais faut croire que sur ce site ya que des mecs qui cherchent à clash ou des adorateurs de google :)

  3. « Nan mais mec, le but c’est de pouvoir changer un composant quand il est dépassé, au bout de deux ans par exemple… Pas de les changer au jour le jour pour le fun. »

    ça je pense que tout le monde avait compris les possibilités techniques, ce qui est posé comme question c’est l’utilité concrète de cette modularité, pour une base qui n’a finalement que 5/6 ans d’espérance de vie (comme annoncée) soit au final pas plus qu’un autre smartphone de marque (sauf que là en plus sur les 5/6 ans on va trouver le moyen de faire acheter des modules dispensables)

    Et comme c’est de l’android l’intérêt d’avoir un téléphone à la carte est bien mince vu que l’offre pléthorique de smartphones android permet déjà d’avoir un smartphones qui répond aux desidératas de tout un chacun.

    Cela va donc rejoindre l’ensemble des produits pas vraiment (ou faussement) innovants que l’on va nous fourguer à grand coup de marketing bien fumeux. Ça plaira au geek du dimanche qui auront l’impression de se fabriquer un téléphone on y insérant des modules et puis c’est a peu près tout.

    1. « Ça plaira au geek du dimanche qui auront l’impression de se fabriquer un téléphone on y insérant des modules et puis c’est a peu près tout. »

      c’est ce que je pense aussi, plein de petit « geek » qui vont se prendre pour des badass quand ils auront « fait » leur « propre » smartphone

  4. Le consommateur lambda n’existe pas. Le consommateur consomme ce que la mode et les médias lui disent de consommer.
    Et ne vous y trompez pas, si les militaires sont intéressés c’est que l’idée est bonne.
    Mais bon, les français ne croient plus à rien, y a qu’a voir l’état du pays.

  5. Par contre ils ont intérêt à faire des drivers super évolutifs parce que c’est bien beau de modifier le hardware à la volée mais si j’ajoute un module mémoire qui étend la RAM mais que la version de l’OS ne permet pas de l’exploiter…
    Ou bien que je change la taille du capteur photo mais que le driver ne sais plus gérer les images de cette nouvelle taille …

    Ou alors il faudra faire des mise à jour logicielles dès qu’on change un élément (et du coup ça nique un peu la modularité « à la volée »)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité